BFMTV

Affaire Cahuzac: Patricia Cahuzac, l'autre accusée

Patricia Cahuzac à son arrivée au tribunal correctionnel de Paris, ce lundi.

Patricia Cahuzac à son arrivée au tribunal correctionnel de Paris, ce lundi. - Lionel Bonaventure - AFP

Depuis ce lundi, l'ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, est jugé pour "fraude fiscale" et "blanchiment" alors qu'il est soupçonné d'avoir caché plusieurs comptes bancaires à l'étranger. A ses côtés, son ex-femme, Patricia.

Jérôme Cahuzac ne devrait pas seulement avoir à affronter ses juges. Son procès devant le tribunal correctionnel de Paris pourrait aussi être le théâtre d'un règlement de comptes avec son ex-femme, Patricia. Cette dernière comparaît également pour "fraude fiscale" et "blanchiment". Mais pas question pour la célèbre dermatologue que son ancien mari se défausse entièrement sur elle. 

Ce lundi, c'est une femme crispée qui s'est installée sur le banc des accusés. Cette première audience a porté sur des questions prioritaires de constitutionnalité déposées à la fois par les avocats de l'ancien ministre et de son ex-épouse. Un exercice qui a semblé pénible pour l'ex-femme de Jérôme Cahuzac, écoutant les débats les yeux fermés. Le prochain rendez-vous est annoncé pour mercredi pour connaître la décision du tribunal de transmettre, ou non, les QPC des avocats de la défense, déterminant la poursuite ou non du procès.

Relation "fusionnelle"

En entrant dans la salle, Patricia Cahuzac a salué son ex-mari. Ils se sont embrassés puis elle s'est assise sur la même rangée que lui, laissant un siège vide entre eux. A un seul instant, elle a esquissé un sourire quand le président du tribunal l'a appelé "Mme Cahuzac".

"On est vraiment dans quelque chose de complètement fusionnel", confirme sur BFMTV Jean-Luc Barré, ami de Jérôme Cahuzac, auteur de Dissimulations. La véritable affaire Cahuzac.

Car si le couple a gravi les échelons ensemble, la chute de l'ancien ministre du Budget les a séparés. 

"Tu finiras seul en prison"

Jérôme Cahuzac et Patricia, née Ménard, se rencontrent sur les bancs de la faculté de médecine et se marient en 1980. De cette union naîtra trois enfants. Le couple est également partenaire au travail: lui est chirurgien, elle dermatologue. Ils ouvrent dans les années 90 une clinique spécialisée dans la chirurgie capillaire. En 2010, après avoir fermé les yeux sur des relations extra-conjugales de son mari, Patricia Cahuzac demande le divorce. Une décision qui aurait scellé le destin de l'homme fort de Bercy, révélait le JDD il y a quelques jours.

D'après Jean-Luc Barré, son ex-épouse lui aurait lancé, alors en plein divorce, "tu finiras seul en prison". Avant de déterminer une petite vengeance: "Madame" aurait imité la signature de de son mari pour lui faire payer, à son insu, des frais de détectives.

"Sans le divorce, il n’y a pas d’affaire Cahuzac. Il y a bien fallu à un moment que des mécanismes se mettent en place", poursuit le confident de l'ancien ministre.

Outre cette rancoeur personnelle, Patricia Cahuzac, rattrapée par le scandale de l'évasion fiscale dont est accusé son époux, aurait assuré à son entourage être déterminée à vouloir "tout" dire aux enquêteurs lorsqu'elle est interrogée en 2013 sur l'existence de comptes bancaires à l'étranger.

Un couple qui a agi ensemble

Que savait réellement Patricia Cahuzac sur le compte caché d'abord en Suisse puis à Singapour ouvert par son époux? Est-elle en position de dénoncer Jérôme Cahuzac alors qu'elle-même est accusée d'avoir participé à cette fraude fiscale? En novembre 2014, l'ancien député du Lot-et-Garonne reconnaissait devant les enquêteurs être au courant que son ex-femme avait ouvert dès 1997 un compte sur l'île de Man, un autre paradis fiscal.

Pour le journaliste Mathieu Delahousse, auteur d'une enquête sur cette affaire, Code Birdie, parue aux éditions Flamarrion, les époux Cahuzac ont agi de concert.

"A l’époque tous deux ont des comptes dissimulés. Tous deux ont des comptes avec des vases communicants. 'S'il m’arrive malheur tu pourras profiter du mien'", a-t-il détaillé sur BFMTV.

Le journaliste poursuit: "Quand le couple explose, quand le divorce explose, ce qui est à l’origine de beaucoup de choses dans l’affaire, chacun reprend ses billes, fait semblant de ne pas savoir ce qu’a l’autre." C'est désormais à la justice de remonter la mécanique du couple. Et de déterminer qui a fait quoi.

4 qpc déposées lundi

Ce procès était attendu trois ans après le séisme politique qu'a provoqué le mensonge de Jérôme Cahuzac concernant l'existence d'un compte bancaire à l'étranger. Ce lundi, l'ancien ministre du Budget, vêtu d'un costume sombre, a répondu à une seule question. Que fait-il aujourd'hui? "Je suis retraité", a-t-il expliqué au président du tribunal correctionnel de Paris.

Jugé pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale", Jérôme Cahuzac comparaît aux côtés de son ex-femme, Patricia, et de leurs conseillers. Pour les faits qui leur sont reprochés, ils risquent jusqu'à sept ans de prison. Mais, le procès pourrait bien être reporté alors que les avocats de l'ancien député du Lot-et-Garonne et ceux de son ancienne épouse ont déposé chacun deux question prioritaires de constitutionnalité.

Les conseils de Jérôme Cahuzac, Jean Veil et Jean-Alain Michel, ont déposé deux QPC. Ces dernières reposent notamment sur le cumul des poursuites par le tribunal correctionnel alors que l'ancien ministre s'est déjà acquitté d'"un redressement fiscal et une majoration de 80%" auprès de l'administration fiscale. Même défense du côté de Patricia Cahuzac. Son avocat, Me Schapira a expliqué que sa cliente s'est, elle, acquittée d'un redressement majoré, de deux millions d'euros. "Double poursuite, double sanction!", a-t-il martelé. Le tribunal doit rendre sa décision mercredi.

Justine Chevalier