BFMTV

Affaire Adama Traoré: les gendarmes vont être entendus pour la première fois mardi et mercredi

Des manifestants portant un portrait d'Adama Traoré

Des manifestants portant un portrait d'Adama Traoré - DOMINIQUE FAGET / AFP

Les gendarmes qui avaient interpellé Adama Traoré en juillet 2016 à Beaumont-sur-Oise vont être entendus pour la première fois par un juge d'instruction.

Les trois gendarmes qui avaient procédé à l'interpellation d'Adama Traoré vont être entendus pour la première fois ces mardi et mercredi au tribunal de grande instance de Paris, par la juge en charge de l'instruction, selon des sources concordantes consultées par BFMTV.

Pour rappel, le jeune homme de 24 ans a trouvé la mort le 19 juillet 2016, deux heures après son interpellation à Beaumont-sur-Oise par des gendarmes, qui l'avaient maintenu au sol sous le poids de leur corps. Adama Traoré avait ensuite fait un malaise dans leur véhicule, avant de décéder dans la cour de la gendarmerie de Persan.

Une contre-expertise médicale, contestée par la famille d'Adama Traoré, a exonéré les gendarmes de toute responsabilité dans sa mort. A ce jour, aucun des gendarmes n'a jamais été entendu dans ce dossier, et il n'y a aucune mise en examen. 

Ce lundi matin, l'avocat d'Adama Traoré a déposé une plainte déontologique contre la médecin légiste qui a autopsié le corps d'Adama Traoré juste après sa mort.

Alexandra Gonzalez avec Jeanne Bulant