BFMTV

Accusations de fonds occultes: Chirac se désiste de son procès contre Bourgi

BFMTV

Jacques Chirac s'est désisté de son action en diffamation à l'encontre de l'avocat Robert Bourgi, qui avait accusé en 2011 l'ancien chef de l'Etat et l'ex-Premier ministre Dominique de Villepin d'avoir reçu des fonds occultes africains, a constaté ce vendredi le tribunal correctionnel de Paris.

Dans le Journal du dimanche en septembre 2011, Robert Bourgi avait décrit avec luxe de détails des remises de fonds de la part de responsables politiques africains -"plusieurs dizaines de millions de francs", "incalculable!", disait-il- qu'il aurait réalisées auprès de l'ex-président et de l'ancien Premier ministre français entre 1997 et 2005.

A la suite des propos de Robert Bourgi, qui fut conseiller officieux de l'ancien président Nicolas Sarkozy pour l'Afrique, une enquête préliminaire avait été ordonnée par le parquet de Paris pour vérifier l'exactitude des faits dénoncés, mais avait été classée sans suite.