BFMTV

20 ans de réclusion requis contre une femme pour l'assassinat de son compagnon, coupé en deux

Une peine de 20 années de réclusion criminelle a été requise vendredi à l'encontre d'une femme de 46 ans jugée devant les assises de l'Allier pour l'empoisonnement de son compagnon dont le corps avait été retrouvé coupé en deux en 2009.

L'accusée, Odile Varion, a toujours nié cet assassinat. Elle est restée prostrée, le regard au sol, tout au long de son procès qui a duré une semaine.

"Je n'ai pas commis ce crime odieux, je n'ai pas découpé Didier, je l'ai pas laissé dans sa voiture", a soutenu Odile Varion, allure masculine mais fragile, visage fin sous des cheveux courts grisonnants, dans une dernière déclaration.