BFMTV

Vanessa Paradis s'explique sur son différend avec Serge Gainsbourg

La chanteuse et actrice, invitée d'honneur du numéro spécial Noël du magazine Vogue, revient sur sa collaboration avec le parolier sur son album Variations sur le même t'aime, sorti en 1990.

De sa collaboration en 1990 avec Serge Gainsbourg, Vanessa Paradis n'a rien oublié. Vingt-cinq ans plus tard, dans les colonnes du magazine Vogue dont elle fait la couverture ce mois-ci, l'artiste revient sur la polémique qui accompagnait la sortie son album Variations sur le même t'aime.

À l'époque, la jeune chanteuse de 17 ans était déjà bien connue du grand public, grâce à son titre Joe le taxi vendu à un million d'exemplaires en France. Serge Gainsbourg avait alors décidé de lui écrire son opus. Une aubaine pour Vanessa Paradis qui s'était empressée d'entrer en studio.

"Il a dit que ça avait été l'enfer"

Pourtant emballé à l'idée de travailler avec la nouvelle idole des jeunes, l'artiste de 62 ans a rapidement déclaré dans les médias regretter sa collaboration avec Vanessa Paradis. "En promo, il a dit que ça avait été l'enfer, qu'on l'avait fait travailler dur, qu'on l'avait fait boire. Je ne l'ai pas très bien compris et pas très bien vécu, pour être tout à fait sincère", explique la chanteuse, faisant notamment référence à une déclaration du célèbre parolier: "Paradis c'est l'enfer".

La rumeur veut que cette dernière ait demandé à l'artiste de changer les paroles de plusieurs chansons. Il n'en est rien à en croire l'ex-femme de Johnny Depp.

"On parle d'une phrase ou deux sur trois chansons"

"On a pas mal dit que je lui en avais fait voir de toutes les couleurs, fait réécrire tous les textes. Mais c'est faux. Il les écrivait, il venait nous voir en studio, on les découvrait, on les essayait. Il y en avait des sublimes et parfois, il y avait des phrases faciles que je lui ai demandé de reprendre. Mais on parle d'une phrase ou deux sur trois chansons, rien de plus", assure-t-elle. "Serge, c'est un génie, mais ça ne l'empêchait pas parfois de recycler une bonne formule. Je suis sûre qu'au final, il devait être ravi que je n'aie pas laissé passer une phrase complaisante."

Avant son décès, un an plus tard, Serge Gainsbourg aurait toutefois été pris de remords au point de rappeler la chanteuse pour présenter ses excuses. Vanessa Paradis révèle que celui-ci lui aurait laissé, sur son répondeur, un "message d'excuse d'une tendresse infinie", qu'elle conserve précieusement depuis.