BFMTV

Un sénateur LR réclame l'éviction de Bilal Hassani de l'Eurovision

Bilal Hassani

Bilal Hassani - Gilles SCARELLA - FRANCE TELEVISIONS - AFP

Un sénateur des Alpes-Maritimes réclame le retrait du candidat à l'Eurovision, Billal Hassani, en raison d'une nouvelle vidéo polémique.

Henri Leroy, sénateur LR des Alpes Maritimes, s'est indigné ce samedi, dans une lettre diffusée sur les réseaux sociaux, d'une vidéo mettant scène Bilal Hassani, candidat de la France à l'Eurovision. On y voit le jeune YouTubeur, exécuter dans la rue une petite chorégraphie en chantant "La France a vraiment souffert, attentat par-ci, attentat par-là, wouuuu!."

"Banalisation du terrorisme"

"Non à la banalisation du terrorisme", a tweeté Henri Leroy qui réclame "en tant que membre du jury français de l'Eurovision "d'intervenir pour que Bilal Hassani soit écarté [du] concours".

"Comme beaucoup de Français, j'ai découvert stupéfait la vidéo de Bilal Hassani, candidat retenu pour représenter notre pays à l'Eurovision, se moquant des attentats de Paris qui ont fait de très nombreuses victimes.", écrit-il.

Le jeune candidat à l'Eurovision a déjà dû répondre vendredi, à une autre polémique causée par d'anciens tweets retrouvés sur son compte et diffusés sur les réseaux sociaux. Ces messages, datant de 2014, mettaient en cause Israël et défendaient Dieudonné.

"Grosses bêtises"

"Ces propos, ce ne sont pas les miens. Ce ne sont ni mes propos ni mes pensées", a déclaré Bilal Hassani dans cette vidéo de mise au point, ajoutant "même si c'était quelque chose qui était vraiment arrivé, ce que je dirais, c'est que j'avais 14 ans et qu'on peut tous faire des grosses grosses bêtises".

Régulièrement visé par des attaques homophobes et racistes sur les réseaux sociaux, Bilal Hassani est la cible d'un véritable déferlement de haine, depuis qu'il a été désigné candidat à l'Eurovision.

Magali Rangin