BFMTV

Tintin: quand Moulinsart censure un Tumblr

La société Moulinsart, qui gère les droits de Tintin, vient de faire supprimer toutes les images qui illustraient le Tumblr "Le petit XXIe, l'actualité vue par Tintin".

La société Moulinsart, qui gère les droits de Tintin, vient de faire supprimer toutes les images qui illustraient le Tumblr "Le petit XXIe, l'actualité vue par Tintin". - Crédits photo : nom de l'auteur / SOURCE

"Le petit XXIe", un site internet Tumblr associant des titres de presse à des dessins issus d'albums de Tintin, s'est vu retirer ses images à la suite d'une plainte de Moulinsart. Les ayants-droit d'Hergé verrouillent le petit reporter et son image avec un soin jaloux.

Plus une seule image en ligne. "This image has been removed at the request of its copyright owner", "cette image a été retirée à la demande du propriétaire des droits" trône désormais en lieu et place des cases. "Le petit XXIe, l'actualité vue par Tintin", le blog hébergé par Tumblr lancé par deux journalistes passionnés de Tintin et d'actu, s'est ainsi retrouvé "nu" du jour au lendemain, sans préavis.

Tumblr a supprimé toutes les images du "Petit XXIe"

Imaginé sur le mode "eh, ça ne te fait pas penser à un dessin de Tintin?", le site illustrait chaque jour depuis mi-février, une ou deux infos avec des cases issues des albums d'Hergé. Ainsi, le 16 mars dernier, un dessin de Tintin courant à côté de Milou avec une bulle "Ils ont tout simplement retourné leur plaque!... C'était simple, mais il fallait y songer", collait à merveille au titre de presse "Pollution: qui pourra prendre sa voiture lundi autour de Paris?". Relayé par les médias et salué par les internautes, le site a rapidement remporté un certain succès.

Sauf que cela n'a pas été du goût de Moulinsart, gérée par Nick Rodwell, l'époux de la veuve d'Hergé. Tumblr, contacté par la société qui veille jalousement sur l'image de Tintin, a supprimé toutes les images du "Petit XXIe".

Pollution : qui pourra prendre sa voiture lundi autour de Paris ? http://t.co/dFDbn7GJEw pic.twitter.com/jYaC34XGZo
— Le Petit XXIe (@lepetitXXIe) 16 Mars 2014

Pas de subversion

"A aucun moment il n'y a de subversion dans ce qu'on fait, ni même de parti pris politique", se défend l'un des auteurs du "Petit XXIe", interrogé par BFMTV.com. "On s'efforce même d'être neutre, parce que Tintin appartient à tout le monde, justement, et que l'idée est de faire sourire le plus grand nombre de gens".

Invoquant le droit à la citation et la neutralité de leur propos, tendant juste à montrer "la richesse et la modernité" des aventures de Tintin, les auteurs du "Petit XXIe" ont tenté de défendre leur position face à un service juridique de Moulinsart des plus hermétiques.

"Les vignettes constituent des reproductions intégrales de l’œuvre d’Hergé. Cette reproduction intégrale ne peut donc pas relever de l’exercice du droit de courte citation", leur a répondu le service juridique lors d'un échange de mail.

Alcoolisme, feu vert pour le baclofène - http://t.co/jWoY3WOx4S Merci @manouart pour cette suggestion! pic.twitter.com/b8m1Yw0mvm
— Le Petit XXIe (@lepetitXXIe) 16 Mars 2014

"Ils veulent tout contrôler"

S'ils s'attendaient à avoir des nouvelles de Moulinsart, réputé pour verrouiller tout ce qui concerne Tintin, les créateurs du blog jugent la réaction "étonnante". "Très peu d'entreprises de divertissement réagiraient avec autant de violence et aussi peu de discernement. On rafraîchit le personnage, on le rend un peu plus actuel", avancent-ils.

"Ils sont sur une position ultra-défensive, ils veulent tout contrôler et se préoccupent essentiellement des produits dérivés qu'ils vendent très cher". "Pour faire vivre le personnage, il faut s'appeler Spielberg et être prêt à débourser 10 millions de dollars pour acheter la licence", regrette encore l'un des auteurs. Nick Rodwell, qui s'est même brouillé avec Casterman, l'éditeur historique, envisagerait de publier un nouveau Tintin juste avant que l'oeuvre d'Hergé ne tombe dans le domaine public.

Mais "L'actualité vue par Tintin" poursuit sa vie sur Twitter, via le compte Le Petit XXIe, suivi par près de 1.500 personnes. "On se dit que Twitter va finir par suspendre notre compte. Mais en attendant, on continue!".

La soirée trop arrosée des gardes du corps de @BarackObama http://t.co/2xEC5o4kIf pic.twitter.com/cUK7gyZIma
— Le Petit XXIe (@lepetitXXIe) 27 Mars 2014
Magali Rangin