BFMTV

Rendez-vous en terre inconnue: ce que l'on sait du premier numéro sans Frédéric Lopez, diffusé ce soir

L'invité Franck Gastambide, au côté du nouveau présentateur de "Terre Inconnue" Raphael de Casabianca et de son prédécesseur Frédéric Lopez.

L'invité Franck Gastambide, au côté du nouveau présentateur de "Terre Inconnue" Raphael de Casabianca et de son prédécesseur Frédéric Lopez. - France 2 / Facebook

Ce mardi soir, France 2 diffuse un numéro particulier de Rendez-vous en terre inconnue: celui où Frédéric Lopez passe le relais à Raphaël de Casabianca, à la grande stupeur de l'invité, Franck Gastambide.

C'est depuis l'aéroport de Roissy que Frédéric Lopez avait annoncé la surprenante nouvelle, en septembre dernier. Après 15 ans "de rencontres et d’émotions extrêmement puissantes", l'animateur de Rendez-vous en terre inconnue avait décidé de laisser sa place à Raphaël de Casabianca. L'épisode qui raconte ce passage de relais va être diffusé ce mardi soir sur France 2, et aura pour destination l'Himalaya.

Une émotion supplémentaire

Ce grand bouleversement s'est fait devant les caméras, au moment d'accompagner l'invité Franck Gastambide à son avion. Ce dernier n'était évidemment pas au courant, et a été prévenu juste avant de monter dans l'appareil, sans savoir avec qui il s'envolait. Un moment vécu comme "un abandon lâche" et "un choc" par le réalisateur et acteur, qui n'a pas osé faire demi-tour, comme il le confiait samedi dernier sur le plateau d'On n'est pas couché

"Ce qu'il faut comprendre, c'est pas qu'on soit pervers mais on était dans la trempe de Rendez-vous en terre inconnue. Dans cette émission, les gens acceptent de partir dans l'inconnu", s'est défendu Frédéric Lopez dimanche sur M Radio. "Là, on a rajouté une émotion parce qu'ils veulent vivre des émotions fortes. Franck a le choix de ne pas partir, il dit qu'il se sent obligé mais il a le choix de ne pas partir. Du coup, il est extrêmement vulnérable".

Franck Gastambide, "bluffant"

Malgré un début difficile, l'aventure de Franck Gastambide est loin d'avoir tourné au cauchemar. Entre le moment où Raphaël de Casabianca lui prend le bras pour le guider et celui où, installé dans l’avion, le réalisateur enlève son bandeau, "il se passe presque une heure", a confié le nouveau présentateur à Ouest France.

"Il était très tendu. La blague n’était peut-être pas du meilleur goût", a-t-il concédé. "Mais il m’a bluffé. Sa capacité d’adaptation est très forte. Quand je prononce le nom Himalaya, ça change tout. Il a compris vite que l’expérience était plus importante que la compagnie. Et il sait écouter".

Raphaël de Casabianca a raconté que l'acteur avait "créé une chaleur qui poussait à la confidence" avec les éleveurs nomades indiens. "Il a l’intelligence de la situation, il est intuitif car il a beaucoup travaillé avec des animaux. Il est très solaire. On va vraiment le découvrir", a-t-il ajouté.

Nawal Bonnefoy