BFMTV

Nolwenn Leroy défend Laurent Baffie après l'affaire de la jupe dans Salut les terriens!

Nolwenn Leroy à Matignon en juin 2016

Nolwenn Leroy à Matignon en juin 2016 - François Guillot - AFP

Près d'une semaine après que Laurent Baffie a soulevé la jupe de Nolwenn Leroy sur le plateau de Thierry Ardisson, la chanteuse prend la défense de l'humoriste.

Nolwenn Leroy à la rescousse de Laurent Baffie. Après la polémique née sur le plateau de Salut Les Terriens! samedi dernier, lorsque l'humoriste a soulevé la jupe de la chanteuse, cette dernière tente d'apaiser les esprits dans les colonnes du Parisien ce jeudi. Et de défendre son "ami", qui a fait l'objet de quelque 200 signalements au CSA et provoqué l'ouverture d'une enquête

"Avec mon caractère bien trempé, si je m'étais sentie agressée, je me serais défendue et je lui aurais donné un coup de coude dans la figure", assure celle qui vient de sortir l'album Gemme. "Je l'aurais fait avec n'importe qui d'autre mais Laurent est effectivement un ami, on se connaît depuis 15 ans et il a toujours été bienveillant et respectueux avec moi."

L'artiste de 35 ans revient également sur l'indignation que ce geste a provoqué parmi les internautes, qui ont été nombreux à réagir sur Twitter : "Je ne comprends pas pourquoi cela prend de telles proportions alors que j'ai désamorcé le problème tout de suite. Dans l'absolu je comprends de telles réactions, car c'est un combat qu'il faut mener, mais là c'est le mauvais exemple et Laurent la mauvaise personne à attaquer."

"Faut du cul, faut du cul"

Fidèle à son humour lubrique, Laurent Baffie avait soulevé la jupe de Nolwenn Leroy de quelques centimètres en assurant qu'il "faut du cul, faut du cul". Cette dernière avait immédiatement réagi avec le sourire: "On se connaît depuis longtemps, c'est pour ça que je lui laisse mettre la main sur ma cuisse, il faut quand même expliquer aux téléspectateurs parce que sinon..."

Si ces explications n'avaient pas convaincu grand monde, elle avaient suffi à Thierry Ardisson, qui a rapidement défendu son collègue auprès de TV Mag, qualifiant l'affaire d'"incroyable" et s'emportant contre un "système de dénonciation anonyme."

Déterminée à enterrer la polémique, Nolwenn Leroy indique par ailleurs au Parisien que Laurent Baffie lui a envoyé un bouquet de fleurs et "un petit mot plein d'humour": "À la télé, s'il y a bien quelqu'un qui n'est pas misogyne et qui est intelligent, c'est bien Laurent."

Benjamin Pierret