BFMTV

Matthieu Sausset, candidat de Mariés au premier regard, tête de liste aux municipales à Lyon

L'un des visages de la saison 4 de l'émission, actuellement diffusée, est également candidat à la mairie du 6e arrondissement de Lyon.

Les téléspectateurs de Mariés au premier regard le connaissent déjà. Matthieu Sausset, candidat de la saison 4 de l'émission de M6, s'est lancé dans la course aux municipales à Lyon. Le candidat centriste à la mairie de Lyon Denis Broliquier l'a choisi comme tête de liste dans le 6e arrondissement.

"Tout cela, l’émission, le tournage, le mariage, c’était il y a un an, bien avant mon engagement pour les municipales", déclare Matthieu Sausset à 20 minutes. Dans ce programme de dating de la six, de parfaits inconnus se marient en se basant sur des tests de compatibilité. Cet ancien militaire de 42 ans reconverti dans les affaires a été mis en binôme avec Solenne. Il n'a pour l'instant rien le droit de dire sur l'issue de l'émission actuellement diffusée.

"Je n'y ai pas cru"

Matthieu Sausset explique à 20 minutes avoir été contacté par la production via Instagram: "Je ne connaissais pas cette émission. J’y suis allé pour voir. Il y avait 200 garçons au casting, j’étais l’un des plus vieux, je n’y ai pas cru." D'abord décidé à refuser de se marier, il a été intrigué par son score de compatibilité avec Solenne (pas moins de 83%) et déclare s'être "pris au jeu": "J’ai commencé à y croire et je me suis dit 'Et si ça marchait?'"

Le soutien de Denis Broliquier

Mi-janvier, Denis Broliquier s'était confié à BFM Lyon au sujet de ce candidat inattendu: "Il a tourné une émission de télévision il y a une année. C'est sa vie. Aujourd'hui il est complètement dans la modernité. La nouvelle modernité, c'est ça. Il a mon entier soutien, je l'ai choisi et je ne le regrette pas une seconde."

Difficile, néanmoins, de combiner télé-réalité et vie politique. Comme il l'expliquait fin janvier à Télé Loisirs à l'occasion d'une interview sur l'émission, il n'a pas le droit de mélanger les deux: "Je ne peux pas trop vous en parler... Je n'ai pas le droit d'évoquer (ma candidature) par rapport à une commission de campagne. Je ne peux pas me servir de ce cadre-là pour en parler par rapport à mes adversaires de campagne qui seraient défavorisés."

Benjamin Pierret