BFMTV

iTELE: toujours pas d'accord pour la plus longue grève depuis Mai 68

La direction de la chaîne et les représentants des salariés ne sont pas parvenus à trouver un accord mais ont tout de même évoqué "un ton constructif" et "quelques avancées".

Les représentants des salariés et les dirigeants d'iTélé n'ont pas trouvé d'accord lundi à l'issue de huit heures de négociations mais le ton des échanges, qui reprendront mardi matin, était "constructif", selon un représentant des salariés. 

Ce représentant des salariés a relevé "un ton constructif" et fait part de "quelques avancées" après cette longue réunion où la direction présentait un nouveau protocole d'accord pour tenter de sortir de la crise sans précédent dans l'histoire de l'audiovisuel depuis Mai 1968. Les discussions, encore en cours, reprendront mardi matin, a-t-il indiqué. 

Des représentants de la direction avaient été reçus lundi midi au ministère du Travail par la ministre Myriam El Khomri et son homologue à la Culture Audrey Azoulay. Les ministres tout comme la direction s'étaient montrés optimistes au terme de cette rencontre.

Vers un 30e jour de grève mardi

Peu avant, les salariés avaient reconduit la grève jusqu'à mardi midi pour un 30e jour, un conflit sans précédent dans l'histoire de l'audiovisuel depuis Mai 1968.

Débuté le 17 octobre, ce conflit dépassera donc en longueur celui qui avait paralysé Radio France en 2015 (29 jours). RFI avait connu en 2009 un mouvement plus long, qui avait perturbé son antenne pendant près de deux mois, mais sans entraîner de paralysie totale des programmes.

Romain Iriarte avec AFP