BFMTV

Daphné Bürki, en larmes, dit adieu à La Nouvelle édition

Daphné Bürki, sur le plateau du dernier numéro de "La Nouvelle édition"

Daphné Bürki, sur le plateau du dernier numéro de "La Nouvelle édition" - Capture d'écran Dailymotion - La Nouvelle Édition de Daphné Bürki

Rejointe sur le plateau par la troupe de Priscilla, folle du désert, l'animatrice n'a pas caché son émotion en clôturant le dernier numéro de son émission sur C8.

Chaque fin juin se vit au rythme des départs télévisés, et l'année 2017 ne fait pas exception. Ce vendredi 30 juin, c'était Daphné Bürki qui disait adieu à La Nouvelle édition, émission qu'elle anime depuis 2015 sur Canal+ puis C8. Pour célébrer l'arrêt du programme, qui arrivait au terme de sa neuvième saison, l'équipe de l'animatrice lui avait réservé une surprise qui n'a pas manqué de l'émouvoir. 

En fin d'émission, la troupe de la comédie musicale Priscilla, folle du désert a débarqué sur le plateau en chanson, interprétant une version remaniée d'un de leurs titres pour correspondre à cette ultime émission. D'abord amusée, Daphné Bürki a fini par fondre en larmes, enlacée par son équipe. 

Un départ à peu près volontaire

Ce jeudi, la veille de la dernière émission, Daphné Bürki était l'invitée de Yann Barthès dans Quotidien sur TMC. Elle est revenue sur les raisons de son départ de C8, dont découle la fin de l'émission:

"On m'avait proposé d'être produite par Cyril Hanouna, avec une certaine ligne éditoriale et j'ai refusé", explique l'animatrice, dont l'émission était jusqu'alors produite par une autre société. "À partir du moment où j'ai dit non, les choses étaient dites. Donc ça a un peu signé la fin de La Nouvelle édition et de moi sur le groupe Canal+."

Entrant un peu plus dans les détails, Daphné Bürki a expliqué que ce nouveau projet de programme ne lui correspondait pas: "Ils voulaient une émission de témoignage, et retirer les reportages incarnés, aller sur le terrain, tout ce qui moi me transporte." L'animatrice rejoindra Europe 1 à la rentrée, ainsi que France 2, où elle animera les après-midis.

Benjamin Pierret