BFMTV

Canal+: comment les Guignols ont (subtilement) réagi à leur arrêt

Les Guignols

Les Guignols - Capture d'écran Canal+

Avec la marionnette de Jacques Chirac en hippie, et un peu de Jean-Louis Aubert.

"Voilà, c'est fini." Vendredi, Canal+ a officialisé l'arrêt des Guignols à la fin de la saison. Et forcément, les principaux concernés, à l'antenne comme chaque soir à 20h35, n'ont pas manqué de réagir - avec subtilité. Après deux sketches d'actualité sur le vivre ensemble et Zidane, les doubles caricaturaux d'Anne-Sophie Lapix et de Jacques Chirac sont entrés en piste, habillés en hippies et allongés dans un champs.

Dans cette dernière séquence ponctuée de clins d'oeil, la marionnette de Lapix lance à celle de Chirac qu'ils devraient aller faire du fromage de chèvre dans le Larzac. "Mais Anne-So, je veux bien, mais on a une émission à présenter demain", lui répond-il. "Mais qu'est-ce que demain? Et qu'est-ce que la vie? Qu'est-ce que le cosmos?", ajoute Lapix. "Oh putain...", conclut alors l'ancien président avec cette réplique culte de l'émission satyrique.

Le programme s'est ensuite clôt sur un générique plein de sens, avec le morceau Voilà, c'est fini de Jean-Louis Aubert.

"On s'en doutait"

La chaîne cryptée a annoncé vendredi que Les Guignols ne reviendraient pas à l'antenne à la rentrée prochaine. L'émission de marionnettes a vu son audience dégringoler depuis 2015 avec un changement d'équipe, un passage temporaire en crypté et un ton plus politiquement correct.

"On s'en doutait, il y avait des bruits, des démissions" a indiqué à l'AFP Yves Lecoq, l'un des imitateurs historiques de l'émission. "J'ai des rendez-vous la semaine prochaine pour des enregistrements des Guignols. J'attends que l'on me dise ce qui va se passer", a-t-il ajouté, précisant qu'il n'avait pas été informé par la chaîne.

N.B.