BFMTV

Après des tweets controversés sur les attentats, une candidate de The Voice réagit à la polémique

Mennel sur le plateau de "The Voice"

Mennel sur le plateau de "The Voice" - TF1

Rattrapée par des anciens tweets après son passage dans The Voice samedi dernier, Mennel Ibtissem a tenu à répondre à ses détracteurs dans un message posté sur les réseaux sociaux.

Sa prestation dans The Voice samedi soir lors des auditions à l'aveugle avait bluffé les coachs du télé-crochet de TF1 et les fans du programme. Mais quelques heures après avoir fait sensation dans l'émission, Mennel Ibtissem s'est retrouvée au coeur d'une vive polémique. Certains internautes ont retrouvé d'anciens tweets jugés ambigus et écrits par la chanteuse après les attentats de Nice, le 14 juillet 2016.

Face à la polémique et après avoir effacé les messages en questions, la jeune femme s'est exprimée sur son compte Facebook pour clarifier les choses et donner sa version des faits. "Depuis hier, je lis beaucoup de choses qui sont sorties de leur contexte, explique-t-elle d'abord. On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée."

"J’aime la France, j’aime mon pays"

"Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays, poursuit le Talent de The Voice. Je condamne bien évidement avec la plus grande fermeté le terrorisme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable!"

Mennel Ibtissem assure vouloir simplement prôner "un message d'amour, de paix et de tolérance". "La preuve en est mon choix de chanter Hallelujah de Léonard Cohen, rappelle-t-elle. Cette chanson illustre parfaitement le message que je souhaite faire passer en tant qu’artiste."

Parmi les messages polémiques qui ont disparu depuis, mais dont certains ont pris des captures d'écran, la protégée de Mika avait notamment écrit après les attentats de Nice: "C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine! Et toujours pour rester fidèle, le 'terroriste' prend avec lui ses PAPIERS d’identité. C’est vrai que quand on prépare un sale coup on n’oublie SURTOUT PAS de prendre ses papiers! #prenezNousPourDesCons". Et d'ajouter quelques jours plus tard: "Les vrais terroristes, c’est notre gouvernement".

Fabien Morin