BFMTV

"Agression sexuelle" sur le plateau des 35 Heures de Baba: le CSA reçoit plus de 250 signalements

Jean-Michel Maire, chroniqueur de l'émission de Cyril Hanouna, sur C8, embrassant Soraya.

Jean-Michel Maire, chroniqueur de l'émission de Cyril Hanouna, sur C8, embrassant Soraya. - Capture d'écran - C8

Le CSA a reçu de nombreux signalement et été saisi par une association, après qu'un des chroniqueurs des 35 heures de Baba sur C8 a embrassé le sein d'une jeune femme sur le plateau de l'émission, contre son gré.

Il était un peu plus d'1 h du matin, lorsque cela s'est produit. Sur le plateau des 35h de Baba, l'émission-fleuve en direct de Cyril Hanouna sur C8, le chroniqueur Jean-Michel Maire a embrassé le sein d'une jeune femme, sans son consentement.

La scène a déclenché de nombreux commentaires sur les réseaux sociaux, et la réaction de l'association Osez le féminisme!, qui a saisi le CSA, qualifiant la scène d'"agression sexuelle", la jeune femme ayant clairement refusé d'embrasser le chroniqueur. Le CSA a par ailleurs indiqué ce vendredi dans un tweet avoir "reçu plus de 250 signalements concernant l'émission" et précise "Le dossier va être instruit prochainement".

Le CSA a également été saisi par Laurence Rossignol et des associations féministes. "Même dans une émission de divertissement, quand une femme dit non c'est non", a tweeté la ministre des Droits des femmes.

"Embrasser une femme sur les seins par surprise, alors que cette femme a refusé à plusieurs reprises auparavant d'embrasser un homme est une agression sexuelle", a protesté dans un communiqué l'association féministe Osez le féminisme, se disant "en profonde colère". 

"Juste un smack, alors"

Vers 1h20, à l'issue d'un jeu consistant à délivrer Kim Kardashian "bloquée dans la salle de bain", Jean-Michel Maire l'emporte face à un serrurier. Une jeune femme très décolletée et prénommée Soraya, campant l'Américaine, sort alors d'une baignoire. Une référence au braquage qu'a vécu à Paris la star de téléréalité américaine, ligotée et bâillonnée par ses agresseurs dans la salle de bain de son appartement.

Après moult blagues sur sa poitrine, et autres allusions graveleuses, il est décidé que la jeune femme doit embrasser Jean-Michel Maire. "A la limite de la galoche", encourage Cyril Hanouna. "Elle a dit oui", insiste le chroniqueur. "J'ai dit non", répond la jeune femme. "Juste un smack, alors", poursuit Jean-Michel Maire, avant de l'embrasser sur la poitrine par surprise.

"L’article 222-22 du code pénal définit l’agression sexuelle de la manière suivante: 'constitue une agression sexuelle toute atteinte sexuelle commise avec violence, contrainte, menace ou surprise'", relève l'association Osez le féminisme! dans un communiqué, conluant: "C’est pourquoi Osez le féminisme! vient à nouveau de saisir le CSA". 

L'avocat Maître Eolas, très actif sur les réseaux sociaux, a lui, précisé sur Twitter que l'acte était passible de "cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende, 20 ans d'inscription au fichier des auteurs d'infraction sexuelle".

Depuis jeudi à 14 heures, Cyril Hanouna a lancé une version longue de Touche pas à mon poste, dans le but d'occuper l'antenne pendant 35 heures de programme en direct afin de battre un précédent record établi à 34 heures. On a ainsi pu voir l'animateur faire un somme sur le plateau, puis prendre une douche. L'émission bat des records d'audience.

Magali Rangin