BFMTV

Affaire Rozon: M6 déprogramme La France a un incroyable talent

M6 annonce ce jeudi la suspension de son émission La France a un incroyable talent, dont la 12e saison devait démarrer le 26 octobre 2017.

Après la démission, mercredi, de Gilbert Rozon, le producteur canadien membre du jury de La France a un incroyable talent sur M6, sur fond d'accusations d'agression sexuelle, la chaîne a annoncé ce jeudi suspendre l'émission, dont c'est la 12e saison.

"A la suite des informations concernant Gilbert Rozon, membre du jury de La France a un incroyable talent, et sans préjuger de la véracité de celles-ci, M6, attentive au respect des valeurs fondamentales dans ses programmes, a décidé (...) de suspendre la diffusion de La France a un incroyable talent prévue initialement le jeudi 26 octobre 2017", indique ainsi M6 dans un communiqué.

Remplacé par Cauchemar en cuisine

Recherche appartement ou maison remplacera le programme le 26 octobre, tandis que Cauchemar en cuisine sera diffusé les jeudis 2 et 9 novembre. Pour autant, le directeur général des programmes de M6, Frédéric de Vincelles, assure dans un tweet que l'émission finira bien par être diffusée sur son antenne.

Que les fans d’Incroyable Talent se rassurent, l’émission est suspendue mais reviendra bientôt sur M6
— de vincelles (@devincelles) October 19, 2017

Gilbert Rozon était le pilier du jury du concours de talent de M6. Membre du jury depuis sa première saison diffusée en 2006, il y jouait souvent le rôle du "méchant".

Le producteur canadien, président du groupe de divertissement Juste pour rire et commissaire aux célébrations du 375e anniversaire de Montréal, a annoncé mercredi soir sa démission de ces fonctions, "ébranlé par des allégations" à son sujet.

Son retrait survient après que l'humoriste québecois Guillaume Wagner a publiquement accusé Gilbert Rozon d'être un "agresseur", à la suite des allégations de femmes qui auraient été victimes du fondateur du Festival Juste pour rire.

Selon Radio-Canada, Gilbert Rozon est visé par une enquête de la police de Montréal pour une agression sexuelle qui se serait produite à Paris en 1994, information qu'un porte-parole n'a pas confirmée à l'AFP.

M.R. avec AFP