BFMTV

A quoi va ressembler le Petit Journal, version Cyrille Eldin ?

-

- - -

A la rentrée prochaine, Le Petit Journal de Canal+ change de main. Le programme sera désormais présenté par Cyrille Eldin dans une version qui s'annonce très différente de celle de Yann Barthès.

Le chantier est en cours. Alors que Yann Barthès a fait ses adieux au Petit Journal (et à Canal+), son remplaçant prépare actuellement dans l'ombre la relève. De passage dans Le Grand Direct des Médias sur Europe 1, Gérald-Brice Viret, directeur des antennes du groupe Canal+, a levé le voile sur cette nouvelle version du programme culte désormais entre les mains de Cyrille Eldin.

Première information de taille: contrairement à de nombres émissions de la chaîne, Le Petit Journal, programmé entre 20h30 et 21h restera en clair à la rentrée. Gérald-Brice Viret assure que "pour l'instant", Le Petit Journal ne basculera pas en crypté et que le nouvel animateur s'active actuellement pour préparer la nouvelle mouture de l'émission.

Un ton différent de Yann Barthès

"Cyrille Eldin aura autour de lui une petite équipe qu’il est en train de former, des petits et des petites Cyrille Eldin, explique le directeur des antennes du groupe. Il a déjà une dizaine de journalistes. Il va former une petite équipe qui va partir interviewer et suivre cette campagne politique. Il va être en rédacteur en chef et former ces reporters pour revenir avec du contenu."

A la rentrée, Le Petit Journal "sera différent de Yann Barthès parce que les personnalités sont différentes", explique ensuite Gérald-Brice Viret. "L’émission et l’esprit décalé reste, mais on restera dans un ton de Cyrille Eldin."

"Plus de filles sur le terrain"

Il y a quelques jours, sur France Info, Cyrille Eldin avait déjà affiché ses ambitions pour cette nouvelle version de l'émission, expliquant vouloir notamment s'entourer "de gens d'horizons très différents, aussi bien du gauchiste très engagé qui sera sur le terrain à l'anar' de droite qui donnera son regard sur le paysage politique".

Le trublion de la chaîne cryptée entenddait aussi miser sur "pas mal de fictions", mais également féminiser le programme: "J’envisage d’envoyer beaucoup plus de filles sur le terrain, un peu avec ma méthode pour interviewer les politiques, mais chacun aura son style."