BFMTV

Meghan Markle fait une apparition surprise à la télé pour saluer "les héros silencieux" du Covid

Meghan Markle

Meghan Markle - CNN

L'épouse du prince Harry a fait sa première apparition publique depuis l'annonce de sa fausse couche.

Pour sa première prise de parole publique depuis l'annonce de sa fausse couche, Meghan Markle a partagé un message rempli d'espoir. L'épouse du prince Harry a fait ce dimanche une apparition surprise sur la chaîne de télévision américaine CNN, afin de rendre hommage aux "héros silencieux" de cette pandémie de Covid-19.

La duchesse de Sussex a dit être "inspirée" par les histoires de solidarité et de compassion, "au cours d'une année qui a été un véritable défi pour tous à travers le monde". "Partout, les gens ont mis de côté leurs propres besoins pour se rassembler et soutenir le bien-être collectif de ceux qui les entourent" a-t-elle dit.

"En mars, la crise du Covid-19 a durement frappé, et du jour au lendemain, tout a changé. Pour de nombreuses familles, l’impact de la pandémie a été catastrophique", a-t-elle poursuivi. "Ils sont trop nombreux à avoir été confrontés à cette question déchirante: 'Comment vais-je pouvoir nourrir ma famille?'.

"Mais face à cette réalité dévastatrice, nous avons également vu le pouvoir de l’esprit humain, et les remarquables façons dont les communautés se mobilisent dans les moments difficiles", a-t-elle décrit. "Nous avons vu le bien, dans ces communautés qui ont décidé de ne pas rester les bras croisés pendant que leurs voisins avaient faim."

"Il y a de l'espoir"

"Ces moments ont rappelé à tant de gens que l'on tient à eux. Ce soir, nous célébrons ces héros silencieux, certains que je connais, d’autres que nous applaudissons de loin", a poursuivi l'ancienne star de Suits. "Ces individus qui se sont levés, et ont veillé à ce que les besoins les plus fondamentaux de nos collectivités soient comblés. Ils ont veillé à ce que les personnes autour d’eux n’aient pas à souffrir en isolement. Ils ont nourri leurs voisins de plus d’une façon."

Meghan Markle a estimé que ces personnes, par leur élan de solidarité, "nous ont montré, à nous tous, que même dans les moments les plus sombres, quand nous nous réunissons, nous avons le pouvoir de rappeler à quelqu’un d’autre qu’il y a de l’espoir, et que nous irons bien"".

La duchesse de Sussex a raconté, dans une tribune publiée fin novembre par le New York Times, avoir fait une fausse couche en juillet. Cette tribune s'intitule "The Losses We Share", soit "les pertes que nous partageons". Elly y évoque cette journée de juillet commencée comme "n'importe quelle journée ordinaire". Subitement saisie de crampes, elle a ensuite été conduite à l'hôpital, accompagnée de Harry.

"J'ai su, au moment où je serrais fort mon premier enfant dans mes bras, que j'étais en train de perdre le second", a-t-elle écrit. Dans ce long article aussi personnel que politique, la duchesse évoque ce processus de guérison et l'importance d'une question que l'on devrait poser plus souvent: "Est-ce que ça va?".

Nawal Bonnefoy