BFMTV

Mariage de Meghan et Harry: ce que l'on sait sur les alliances

Harry et Meghan

Harry et Meghan - Daniel Leal-Olivas / AFP

Les alliances de Meghan Markle et du prince Harry restent un secret bien gardé.

Deux jours avant le mariage de Meghan Markle et de Harry, plusieurs inconnues demeurent, dont le menu, la robe de mariée de Meghan et les alliances.

Si l'on se fie à la tradition, la future mariée pourrait porter une alliance en or de Clogau. Cette tradition remonte au mariage de George VI et d'Elizabeth Bowes Lyon en 1923. Depuis, chaque alliance a été conçue à partir de cet or gallois.

La pépite a servi pour la reine Elizabeth II en 1947, la princesse Margaret en 1960, la princesse royale Anne en 1973 et Diana en 1981. Cette année-là, Elizabeth II a récupéré 36 grammes du précieux métaux, qui ont été utilisés en partie pour Kate Middleton en 2011.

De l'or composé de 21 carats

La mine de Clogau St David, dont est tiré cet or, vient d'ailleurs de rouvrir dans le nord du Pays de Galles après vingt ans de fermeture. Il se pourrait donc que la pépite soit désormais trop petite pour concevoir l'alliance de Meghan Markle et qu'il faille extraire de l'or pour achever l'anneau.

Très rare, l'or pur de Clogau est composé de 21 carats. Si le nom du bijoutier en charge des alliances n'a pas été dévoilé, il se pourrait que Meghan et Harry fassent appel aux Wartski, comme Kate et William. Auparavant, Windsor avait fait appel à la maison de bijoutiers Garrard.

Harry n'a pas encore indiqué s'il portera, ou non, son alliance. La tradition veut qu'il ne la porte pas, comme son grand-père le prince Philip et son frère William. Le prince Charles, quant à lui, a choisi de la porter.

Une bague de fiançailles dessinée par Harry

On connaît depuis novembre la bague de fiançailles de Meghan Markle. Dessinée par Harry, celle-ci est ornée de trois diamants, dont deux proviennent de la collection de Diana, la mère de Harry. Le troisième vient du Botswana, où Meghan et Harry ont passé des vacances récemment, pour l'anniversaire de la jeune femme.

"La pierre principale vient du Botswana et les petits diamants de chaque côté viennent de la collection de bijoux de ma mère, pour être sûrs qu'elle nous accompagne lors de ce voyage fou ensemble", a indiqué le prince Harry dans une interview accordée à la BBC lundi soir.

Lors de la conception de la bague, Harry a insisté pour que la source du diamant du Botswana soit vérifiée, afin d'éviter qu'il soit un diamant de conflits, selon une source royale citée par The Express. Réalisé par Cleave and Compagny, joaillier de la cour et fournisseur de la reine, l'anneau est en or jaune et les diamants sont sertis d'or blanc. Sa valeur: 1 million de dollars environ.

Jérôme Lachasse