BFMTV

Dix anecdotes sur les mariages royaux britanniques

Le mariage de Kate et William en 2011.

Le mariage de Kate et William en 2011. - Hugo Burnand - AFP

Découvrez les petites anecdotes des mariages au sein de la famille royale britannique, du 18e siècle à nos jours.

Savez-vous que c'est grâce à la reine Victoria qu'on se marie en robe blanche aujourd'hui? Que les Britanniques prennent un petit-déjeuner après un mariage? Le mariage du prince Harry avec Meghan Markle le 19 mai prochain va sans doute alimenter bien des conversations. BFMTV.com vous glisse quelques anecdotes autour des mariages royaux de la couronne britannique, histoire de briller à la machine à café. De la reine Victoria à Meghan Markle, voici 10 petites ou grandes histoires, drôles ou tristes, sur les mariages royaux.

1. Un mariage en blanc

Si on se marie en blanc aujourd'hui, c'est grâce à la reine Victoria. Elle portait une robe blanche pour son mariage avec Albert en 1840, ce qui n'était pas du tout la mode, à cette époque. Les femmes se mariaient alors dans des robes colorées ou noires. Victoria a ainsi popularisé les robes de mariée blanches.

2. Un gâteau de 136 kilos

La reine Victoria, décidément révolutionnaire en matière de mariage, a également innové avec son gâteau. La pièce montée géante qui pesait 136 kilos, a ainsi été la tout première à être surmontée de petits personnages à l'effigie des mariés. Il subsiste une part de ce royal gâteau, sans doute un peu périmée depuis février 1840. Elle a été vendue aux enchères en 2014.

3. Des coupons de rationnement

Lorsqu'elle a épousé Philip Mountbatten, Elizabeth n'était pas encore reine. Et surtout, c'était en 1947, au lendemain de la guerre. Aussi, des coupons de rationnements ont-ils été utilisés pour acheter le tissu de la robe. Dans un grand élan de générosité, des futures mariées de tout le pays ont fait parvenir à Elizabeth des coupons, pour l'aider à payer sa robe. La future reine a pourtant dû les renvoyer, car il était illégal de donner des coupons. Il a tout de même dû en falloir beaucoup, sachant que la robe comportait une traîne de 4 mètres de long, rebrodée de fleurs.

Le mariage d'Elizabeth avec Philip Mountbatten, en 1947.
Le mariage d'Elizabeth avec Philip Mountbatten, en 1947. © AFP

4. Des timbres nord-coréens

Lorsque Charles et Diana se sont mariés en juillet 1981, la Corée du Nord a émis des timbres commémoratifs à leur effigie. Le pays a récidivé à la naissance du prince William en 1982.

-
- © -

5. Un lapsus

Diana s'est trompée de nom en prononçant ses voeux, face à Charles. Elle a promis d'aimer "Philip Charles Arthur George", et non Charles Philip Arthur George (le nom complet du prince Charles), comme le montre la séquence immortalisée par la BBC. Sur la vidéo, on entend d'ailleurs à peine la voix de la jeune et timide Diana, rosissante d'émotion sous son voile. Il faut dire que 3.500 personnes se trouvaient dans la cathédrale Saint Paul, sans parler des 750 millions de personnes dans 74 pays qui n'en perdaient pas une miette devant leur télé.

6. Une mariée "âgée"

Meghan Markle est la plus vieille des mariées de la famille (du moins si l'on exclut Camilla, qui a épousé le prince Charles en seconde noce, à 58 ans). L'Américaine aura en effet 36 ans lors de son mariage avec le prince Harry. Un âge canonique au regard des 20 ans de Lady Di quand elle a épousé Charles. Elizabeth n'avait elle aussi que 21 printemps, lorsqu'elle épousa Philip. Mais les temps changent et Kate Middleton avait déjà 29 ans lors de son mariage avec William.

7. Un message caché

Les chaussures de Diana portaient un message caché. La future princesse de Galles arborait une robe spectaculaire - avec la plus longue traîne de l'histoire des mariages royaux, plus de 7 mètres - et des souliers sur mesure. Les chaussures avaient le moins de talons possible, pour que Diana ne dépasse pas Charles - puisque tous les deux faisaient la même taille, 1,78m. Et surtout, le chausseur avait pris soin d'y cacher un petit "message". Il avait peint sous la semelle les lettres C et D, pour Charles et Diana, avec un coeur entre les deux. Cette délicate attention n'a malheureusement pas porté bonheur aux jeunes mariés.

CharlesDianeWedding.jpg
CharlesDianeWedding.jpg © -

8. Une cuite

Si les récentes unions au sein de la famille royale britannique sont des mariages d'amour, il n'en a pas toujours été ainsi. Ainsi, le roi George IV, qui épousa Caroline de Brunswick en 1795, n'en était pas ravi. Les récits historiques racontent ainsi que George, alors prince de Galles, arriva à son mariage fort éméché.

9. Un petit-déjeuner en guise de vin d'honneur

Pas de vin d'honneur outre-Manche, les mariages royaux ou princiers sont suivis par un "wedding breakfast", un petit déjeuner, même quand ils ont lieu l'après-midi. Dans les faits, il s'agit plutôt d'un brunch.

10. Un brin de myrte

Tous les bouquets de mariage royal - de celui de la reine Victoria en 1840 à celui de Kate Middleton en 2011- ont une variété de fleur en commun. Depuis Victoria, donc, le bouquet de la mariée doit inclure un brin de myrte, une plante qui symbolise l'amour. En principe, la myrte provient d'un buisson planté par la reine Victoria sur l'île de Wight. Mais ce n'est pas toujours le cas, puisqu'Elizabeth II a fait une bouture et planté son propre buisson de myrte dans son jardin. Le bouquet de Kate Middleton mêlait ainsi de la myrte de la reine Victoria et de la reine Elizabeth.

Magali Rangin