BFMTV

Shannen Doherty en rémission après un cancer du sein: "Je suis bénie"

Shannen Doherty a annoncé être en rémission

Shannen Doherty a annoncé être en rémission - Valerie Macon - AFP

L'actrice américaine, qui se battait depuis plusieurs années contre un cancer du sein, est enfin en rémission. Une bonne nouvelle qu'elle a tenu à partager avec ses fans.

Shannen Doherty pleine d'espoir... mais prudente. Très proche de ses fans à qui elle a raconté son combat contre son cancer du sein via Instagram, l'actrice a annoncé sur le réseau social être en rémission.

"Qu'est ce que ça veut dire, la rémission? J'entends ce mot et je n'ai aucune idée de comment réagir", a écrit la star de Beverly Hills sous une photo. "Une bonne nouvelle? OUI. Un submergement? OUI. Et maintenant, de l'attente".

"Les cinq prochaines années vont être cruciales"

Shannen Doherty a ensuite expliqué que "comme le savent tous ceux qui combattent le cancer, les cinq prochaines années vont être cruciales", notamment parce que les cas de récidives sont courants.

"Avec un coeur qui est évidemment plus léger, je vais patienter. En attendant, des décisions à prendre. La reconstruction, à coup de plusieurs chirurgies. La décision de prendre un médicament pour les cinq prochaines années, avec son lot de problèmes et effets secondaires. Je sais que je suis bénie. Mais pour l'instant.... rémission", a-t-elle ajouté.

Tardivement diagnostiquée en mars 2015 d'un cancer du sein, Shannen Doherty annonçait le 24 février dernier la fin de son traitement contre le cancer, toujours sur Instagram.

"Main­te­nant que j'en ai fini avec la chimio et les radia­tions, il ne reste plus qu'à attendre. Attendre les examens. Attendre de voir si je suis guérie ou non. Attendre pour me recons­truire. Attendre", avait-elle notamment expliqué sous une photo d'elle où elle apparaissait à bout de force.

Dès le mois de mars, elle avait délivré des messages d'espoirs, photos sportives à l'appui, assurant qu'elle reprenait des forces et que ses cheveux repoussaient doucement. 
N.B.