BFMTV

Un Gars, une fille: Jean Dujardin s'est battu pour qu'Alexandra Lamy touche le même salaire que lui

Jean Dujardin et Alexandra Lamy

Jean Dujardin et Alexandra Lamy - Loic Venance - AFP

Au début de la série, Alexandra Lamy touchait "le tiers du salaire de Jean, alors que la série était produite par trois femmes", explique la comédienne.

Actuellement à l'affiche de Tout le monde debout de Franck Dubosc, Alexandre Lamy a retracé sa carrière dans les colonnes du journal belge La Dernière heure

La comédienne est revenue notamment sur Un gars, une fille, la série qui l'a révélée. Elle explique ainsi que Jean Dujardin s'est battu pour qu'elle touche le même salaire que lui. 

Au début de la série, Alexandra Lamy touchait "le tiers du salaire de Jean, alors que la série était produite par trois femmes" et que France 2 avait "une direc­trice des programmes", explique-t-elle. 

Les menaces de Jean Dujardin

Selon l'actrice, c'est Jean Dujardin, indigné, qui est allé défendre sa cause chez les productrices: "Jean s’est rendu dans le bureau des produc­trices et a exigé que je gagne la même chose que lui, sinon il quit­tait le programme. Les hommes étaient plus scan­da­li­sés que les femmes par cette situa­tion", se souvient-elle. 

Cette anecdote d'Alexandra Lamy n'est pas sans rappeler la récente polémique autour de la série The Crown. Netflix s'est excusé d'avoir mieux payé Matt Smith, qui joue le prince Philip, que Claire Foy, qui incarne la reine Elizabeth II.

Jérôme Lachasse