BFMTV

Alexandra Lamy revient sur sa période "très compliquée" avec Jean Dujardin

Alexandra Lamy en septembre 2015

Alexandra Lamy en septembre 2015 - Xavier Leoty - AFP

Alors que son nouveau film L'embarras du choix sort mercredi en salles, l'actrice française s'est confiée sur son affranchissement en tant qu'actrice après être sortie de l'ombre de Jean Dujardin.

Les actrices "réduites à servir la soupe aux hommes", ça suffit. Dans une interview au Figaro, Alexandra Lamy raconte comment ses récents succès au cinéma, au théâtre et à la télé lui ont permis de s'affranchir de l'image d'actrice "populaire" à laquelle elle a longtemps été associée, et de diversifier ses rôles.

"J'ai davantage le choix. Je reçois beaucoup plus de scénarios. Les histoires sont aussi plus intéressantes. Je peux passer du drame à la comédie, du cinéma à la télévision et au théâtre", déclare-t-elle.

"Je ne me suis jamais plainte"

La star, révélée par la série Un gars, une fille, a longtemps souffert des étiquettes "actrice de comédie" et "femme de" qui lui ont collé à la peau, notamment lorsque son ex-mari, Jean Dujardin, a explosé outre-Atlantique grâce au succès de The Artist.

"Quand il a eu son Oscar, c'était extraordinaire. La situation était hors norme. C'était obligatoire qu'on ne me parle plus de mes projets et uniquement de lui. Je l'ai accepté, je ne me suis jamais plainte. J'étais très heureuse pour lui", explique Alexandra Lamy.

"Les comédiens ont des ego"

L'actrice, qui sera mercredi à l'affiche du film L'embarras du choix, se souvient malgré tout qu'à cette époque, tout n'était pas rose. Elle se remémore notamment une émission de télévision qui l'avait "bien cassée" lorsqu'elle avait filmé son ex-compagnon recevoir son Golden Globe avec son téléphone portable. "Une période très compliquée", se souvient-elle, qui a fini par un divorce.

"Les comédiens ont des ego, ils veulent qu'on les aime. Deux personnes en couple qui font le même métier, cela fonctionne mais quand l'un décolle, cela devient compliqué. Je me suis longtemps sentie 'collée' à ça. Cela a été long pour en sortir. Aujourd'hui, je sais que c'est complètement fini. (..) Je suis redevenue Alexandra Lamy", conclut-elle.

Nawal Bonnefoy