BFMTV

L'équipe d'Orange is the new black va tourner confinée une série sur le confinement pour Netflix

Les héroïnes de Orange is the new black

Les héroïnes de Orange is the new black - Netflix

Confinement et distanciation sociale inspirent les créateurs de la série Orange is the new black. Ils planchent sur une série confinée, inspirée de ce que nous vivons actuellement.

Le confinement et la distanciation sociale commencent à inspirer les créateurs de séries. Netflix réfléchit ainsi à une nouvelle série, par l'équipe de la série Orange is the new black, intitulée Social Distance

Le show, produit à distance racontera cette "nouvelle réalité, bizarre et déroutante que nous expérimentons tous", en cette période de coronavirus, selon les termes des producteurs, dans un communiqué relayé par Variety.

"Nous sommes passionnés par la façon dont on arrive à trouver des connections entre nous, en restant à distance. Nous nous en sommes inspirés pour créer cette anthologie qui raconte des histoires sur les moments que nous traversons - des histoires profondément uniques, personnelles, humaines, qui illustrent comment nous vivons séparément ensemble. Nous nous efforçons de faire quelque chose de nouveau: créer et produire virtuellement pour permettre à nos équipe de rester à l'abri et en bonne santé", expliquent encore les créateurs de la série.

Acteurs filmés chez eux

Le réalisateur Diego Velasco pilotera le projet à distance, avec la showrunneuse Hilary Weisman Graham, qui travaillera depuis son salon. Les acteurs seront filmés chez eux. Hilary Weisman Graham, Jenji Kohan, Tara Herrmann, and Blake McCormick seront producteurs exécutifs.

"L'expérience de la distanciation sociale est actuellement universelle, mais aucune histoire individuelle n'est la même. A travers un large spectre d'histoires et de moments, certains bouleversants et d'autres banals, nous espérons saisir l'essence de ce moment. Et nous espérons que Social Distance aidera les gens à se sentir plus proches les uns des autres", ont également indiqué les auteurs.

Orange is the new black, qui s'est achevée l'été dernier, racontait au fil de ses sept saisons le quotidien et le passé des détenues du pénitencier de Litchfield. Une certaine forme de confinement, déjà. Une série originale et engagée, qui dévoilait les conditions parfois indignes de détention dans les prisons américaines, et au travers des trajectoires de ses héroïnes, les ratées d'une société profondément inégalitaire. 

Magali Rangin