BFMTV

Cinq fabuleuses tenues de Mrs Maisel décryptées par des experts du vintage

Midge Maisel, héroïne de la série The Marvelous Mrs Maisel

Midge Maisel, héroïne de la série The Marvelous Mrs Maisel - Prime Video

La troisième saison de la série The Marvelous Mrs Maisel débarque ce vendredi sur Prime Video. A cette occasion, trois experts de la mode vintage décodent pour nous le style rétro et coloré de l'héroïne de la série.

Midge Maisel est de retour - et avec elle, ses chapeaux extravagants, sa bonne humeur et ses manteaux aux couleurs acidulées. La plateforme de streaming Prime Video diffuse ce vendredi la troisième saison de The Marvelous Mrs Maisel, série drôlissime qui plonge dans le quotidien d’une étonnante jeune femme des années 1950, Midge Maisel, apprentie comédienne de stand-up quittée par son mari. 

A l’instar de Mad Men, qui se déroulait dans le New York des sixties, le stylisme a été étudié avec soin et réalisé avec des pièces authentiques. Retour en images sur cinq looks de Midge Maisel, décryptés par trois experts du vintage: Florencia Oriot, créatrice de la boutique Lapin Vintage spécialisée dans le style des années 1950 à 1970, Benjamin Guillonneau, photographe passionné de brocante et créateur de la boutique vintage Bencmoi, et Laura Simeand, créatrice de la boutique vintage Un Style Rétro et grande passionnée de la mode du XXe siècle.

1 - Le tailleur short en vichy

The Marvelous Mrs Maisel
The Marvelous Mrs Maisel © Prime Video

L'imprimé vichy: "Il fait son apparition en Europe à la fin du XIXe siècle et il est tout d’abord associé au linge de maison, puisqu’il est fabriqué en toile et sert souvent de nappe ou de rideau. Il se démocratise dans la mode au début du XXe siècle et se décline dans toutes les couleurs, toujours associé au blanc", rappelle Benjamin Guillonneau. "En France, il connait un énorme succès dans les années 1950, lorsque Brigitte Bardot, vêtue d’une petit robe vichy rose et blanche, fait la couverture du ELLE".

Le tailleur court: "Ce genre d'ensemble estival était porté dans un contexte de vacances (probablement pas dans la rue), le short court laisse présager le raccourcissement des jupes à l'entrée des années 60", indique Laura Simeand.

Les accessoires: "Il était nécessaire pour les femmes d’avoir une collection complète d'accessoires de la même couleur pour avoir le look parfait, comme ici le foulard et les talons rose pastel qui s'accordent très bien à la chemise", ajoute Florencia Oriot.

2 - La robe noire de scène

The Marvelous Mrs Maisel
The Marvelous Mrs Maisel © Prime Video

La petite robe noire: "C’est un classique, synonyme de sobriété et d’élégance. Elle fait son apparition après la Première Guerre mondiale, quand les femmes réalisent que c’est une couleur flatteuse, qui a la réputation d’amincir. Il faut attendre 1926 pour que Coco Chanel la fasse entrer dans la légende comme signe de modernité via une publication dans le Vogue français", raconte Benjamin Guillonneau. "Elle a tous les éléments clés du New Look des années 50, bien connu de Christian Dior: jupe ample et fluide, ceinture qui met en valeur la taille de guêpe, et tissu luxueux", ajoute Florencia Oriot.

Le collier de perles: "Intemporel et porté depuis la nuit des temps, dans les années 50, le collier de perles est la touche d'élégance qui sublime la tenue d'une femme. Ces femmes, qui ont endossé les tenues de travail de leurs maris au front durant la guerre, sont dans les années 50 à la recherche de chic et de féminité", ajoute Laura Simeand.

Les gants: "En soie, ils vont compléter ce look. Ce type de gants se portent avec des tenues de soirée depuis les années 1700", souligne Florencia Oriot.

3 - Le manteau rose pastel 

The Marvelous Mrs Maisel
The Marvelous Mrs Maisel © Prime Video

Le manteau rose: "Durant les années de guerre et d'après-guerre, les pénuries de textiles obligeaient les femmes à porter des vêtements plutôt près du corps, de couleur foncée et sans originalité", rappelle Laura Simeand. "Mais dans les années 50, place aux coupes plus larges et aux couleurs chatoyantes et pastels, dont l'une des plus populaires était le fameux rose poudré. Celui est resté très prisé jusqu'aux années 60".

Le chapeau pillbox: "Rond et sans rebord, il a été connu dès 1930, grâce à Greta Garbo, mais est devenu emblématique dans les années 60 avec Jackie Kennedy", nous explique Florencia Oriot.

4 - La robe jaune et ses accessoires assortis

The Marvelous Mrs Maisel
The Marvelous Mrs Maisel © Prime Video

La robe: "La robe avec des manches courtes et bouffantes, et une jupe ample, était la tenue décontractée des années 50", explique Florencia Oriot. "Mrs Maisel est ici en vacances dans les Catskills, et sa tenue doit être en adéquation avec le lieu et la saison: elle porte une robe de cocktail jaune scandinave (encore couleur très prisée dans les années 50), inspirée du style New Look, avec un imprimé floral et estival", analyse Laura Simeand.

Le Bibi: "Accessoire phare des années 1950, le Bibi est sur toutes les têtes. Il fait son apparition en 1830 où il est porté noué sous le menton, puis sa déclinaison fait fureur chez les femmes fortunées et modernes, en opposition au grand chapeau couvert de plumes et trop ornementé", raconte Benjamin Guillonneau.

5 - Le tailleur vert et son noeud à pois

The Marvelous Mrs Maisel
The Marvelous Mrs Maisel © Prime Video

Le tailleur: "Les blazers courts étaient populaires dans les années 40 et 50. Souvent portés avec une robe ou jupe crayon assortie", note Floriencia Orio. "Mrs Maisel femme au foyer fait place ici à Mrs Maisel la femme active. Quoi de mieux pour montrer son sérieux, tout en restant féminine, que ce joli tailleur vert? Un look plus strict qui sera très populaire à la fin de la décennie et s’imposera dans les années 60", relève Laura Simeand.

La Lavallière: "La lavallière apparaît fin du XIXe siècle, où elle est portée par les femmes puis par les artistes et intellectuels. Elle est souvent en soie et comme le col à jabot, symbolise l’aristocratie. Dans les années 1950, elle revient en force, directement intégrée au chemisier. Elle remplace ainsi le col et se noue par dessus le premier bouton", selon Benjamin Guillonneau.

Les pois: "Les motifs à pois sont apparus dans les années 20 mais ont eu beaucoup de succès dans les années 50: tout avait des pois! Et ce n'était plus destiné aux jeunes femmes", note Florencia Oriot.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV