BFMTV

Selena Gomez parle pour la première fois de sa chimiothérapie

-

- - Frederic J. Brown - AFP

L'ex enfant Disney évoque son combat contre la maladie, survenue début 2014. Un moment difficile pour la jeune femme qui voyait défiler les plus folles rumeurs à son sujet.

À l'occasion de la sortie de son nouvel album, Revival, attendu le 9 octobre dans les bacs, Selena Gomez s'est confiée au site Billboard. La star de la pop a notamment évoqué les rumeurs qui couraient à son sujet début 2014.

À cette époque, la chanteuse avait été contrainte d'annuler une série de concerts en Asie et en Australie. "J'ai besoin de prendre du temps pour moi", avait-elle alors déclaré en guise de justification.

Une annonce qui avait provoqué la colère des fans et fait naître des rumeurs les plus folles sur la Toile. Selena Gomez était en cure de désintox pour certains ou en pleine dépression pour d'autres. Il n'en était rien.

"Je me suis tue, jusqu'à ce que je me sente à nouveau sure de moi"

"On m'a diagnostiqué un lupus, et j'ai subi une chimiothérapie. C'est la véritable raison de ma pause. J'aurai pu faire un AVC. Je voulais tellement dire aux gens 'Vous n'avez aucune idée de ce que je traverse. Je suis en chimiothérapie. Vous êtes des idiots'. Mais je me suis tue, jusqu'à ce que je me sente à nouveau sûre de moi et à l'aise", explique-t-elle à nos confrères.

L'ex enfant Disney a donc mené son combat dans le plus grand secret et s'apprête enfin à faire son retour en force sur le devant de la scène. En plus de son album – très attendu – la star s'est offert cette semaine, la 4ème place du classement des célébrités les plus influentes sur le réseau social Instagram.