BFMTV

Salma Hayek: "L'extrémisme est la conséquence de la peur"

Salma Hayek dans l'émission News et Compagnie

Salma Hayek dans l'émission News et Compagnie - Capture d'écran BFMTV

Interviewée par BFMTV, l'actrice et cinéaste s'est exprimée au sujet de la montée du FN et de l'extrémisme dont la France est, selon elle, "victime".

Invitée mardi soir sur le plateau de News et Compagnie sur BFMTV, l'actrice et cinéaste Salma Hayek a été interrogée sur des sujets d'actualité tels que la COP21, les attentats à Paris ou encore la montée du FN. 

En sortant du plateau, la star a tenu à revenir sur la montée du Front national en France, à l'approche des régionales: "Je pense vraiment que l'extrémisme n'est pas une bonne réponse. Je pense que la France est une victime de l'extrémisme, mais à cause du choc, les gens ont peur. Et je pense que l'extrémisme est la conséquence de la peur" a-t-elle expliqué.

"J'espère qu'avec le temps, la France va surmonter le choc et réaliser que c'est exactement cette sorte de philosophie qui a fait d'elle une victime de telles horreurs", a ajouté Salma Hayek.

Bouleversée par les attentats du 13 novembre

Les horreurs dont parle l'actrice, à savoir les attentats du 13 novembre, qu'elle qualifie "d'atrocité choquante", l'ont "bouleversé". "J’ai été très émue par la façon dont les Parisiens ont été soutenus par le monde entier" a-t-elle confié.

Le film d'animation qu'elle a co-produit, Le Prophète, sort en salles ce mercredi. Cette adaptation du livre du Libanais Khalil Gibran est, selon Salma Hayek, "une histoire sur la liberté d’expression" et "une œuvre sur la tolérance".

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV