BFMTV

Rihanna, Jay-Z, Amy Schumer: pourquoi les stars américaines boycottent le Super Bowl

Rihanna, Adam Levine et Amy Schumer

Rihanna, Adam Levine et Amy Schumer - Angela Weiss - AFP / Robyn Beck - AFP / Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

Une pétition demande à Maroon 5 de ne pas assurer le spectacle de mi-temps du Super Bowl, en février prochain. Le groupe aurait accepté l'offre de la NFL, après le boycott de plusieurs artistes, dont Rihanna et Jay-Z, en soutient à l'athlète Colin Kaepernick.

Adam Levine et son groupe vont-ils assurer le show de la mi-temps du Super Bowl, le 3 février prochain à Atlanta? Avant même que Maroon 5 ne confirme leur participation annoncée la presse américaine il y a quelques semaines, de nombreux internautes s'y opposent. Une pétition demandant au groupe de se retirer de l'événement sportif, lancée il y a un mois sur Change.org, approche des 50.000 signataires.

Cette injonction populaire adressée aux sept musiciens n'est que le dernier épisode d'une série de d'événements qui annoncent un Super Bowl 2019 chargé politiquement. Des stars boycottent et des internautes s'indignent, sur fond de discrimination raciale et de violences policières.

Le rendez-vous incontournable des Américains

Difficile d'imaginer événement plus fédérateur que le Super Bowl: chaque année, les foyers américains se ruent sur leurs téléviseurs au début du mois de février pour assister à cette finale du championnat annuel de football américain. Et tous, même les moins férus de sport, y trouvent leur compte grâce au show de la mi-temps, toujours assuré par une énorme star de la musique. Ces dernières années, Justin Timberlake, Lady Gaga, Coldplay ou encore Beyoncé s'y sont succédé. Les Rolling Stones, Paul MacCartney, U2 ou Michael Jackson avant eux.

Mais une retentissante polémique entache l'événement sportif, depuis que Colin Kaepernick, l'ancien quaterback des San Francisco 49ers a refusé de se lever lors de l'hymne américain et s'est agenouillé. L'athlète de 31 ans est à l'origine de ce mouvement de boycott, lancé en 2016 pour dénoncer les violences policières dont est victime la communauté afro-américaine. Ce geste qualifié d'"exécrable" par Donald Trump, alors candidat républicain à la Maison Blanche, lui a sans doute coûté sa place. Car depuis l'expiration de son contrat avec San Francisco, en 2017, Colin Kaepernick n'a pas retrouvé d'équipe au sein de la National Football League (NFL). Il a attaqué la ligue en justice, qu'il accuse de collusion pour l'empêcher de poursuivre sa carrière.

Rihanna "en désaccord avec la prise de position de la NFL"

C'est cette controverse qui menace le bon déroulement du prochain Super Bowl. Selon plusieurs médias américains, Rihanna a refusé d'assurer le spectacle de mi-temps en signe de solidarité avec l'athlète: "La NFL et CBS voulaient vraiment que Rihanna soit la star de l'année prochaine à Atlanta. Ils le lui ont offert, mais elle a dit non (...) elle est en désaccord avec la prise de position de la NFL", a confié une source proche de l'affaire au magazine Variety en octobre. Et l'interprète de Rude Boy, qui ne s'est jamais exprimée sur le sujet, n'est pas la seule.

Jay-Z, lui aussi, assuré avoir refusé une offre de la NFL. Dans APES**T, son duo avec Beyoncé sorti en juin dernier, il rappe:

"J'ai dit non au Super Bowl / Vous avez besoin de moi, je n'ai pas besoin de vous". Des propos accompagné dans le clip par l'image d'une dizaine de jeunes hommes agenouillés, dans la même position que Colin Kaepernick (à 3'31).

Le 19 octobre dernier, la comédienne Amy Schumer employait une méthode moins imagée pour rejoindre ce qui ressemble déjà à un mouvement: "Je me demande pourquoi on ne voit pas plus de joueurs blancs s'agenouiller" a-t-elle confié en octobre à ses 7,4 millions d'abonnés sur Instagram. "Pourquoi ne pas vous agenouiller aux côtés de vos frères? Si vous ne le faites pas, n'êtes vous pas complices?" Avant de poursuivre en annonçant son propre boycott de l'événement:

"J'ai dit à mes représentants que je ne participerais à aucune pub pour le Super Bowl cette année. Je sais que cela ressemble à un sacrifice de privilégiée, mais c'est tout ce que je peux faire. Frapper la NFL avec les annonceurs est la seule manière de vraiment les atteindre."

L'humoriste a également mentionné le groupe d'Adam Levine directement: "Je trouve que ce serait cool que Maroon 5 se retire, comme l'a fait Rihanna."

Cardi B, elle aussi, a déclaré à TMZ en février qu'elle ferait le half-time show "quand ils reprendraient Colin Kaepernick". Mais la rappeuse, qui pose sa voix sur Girls Like You de Maroon 5, semble avoir revu ses exigences; le même média rapportait en septembre qu'elle était en négociations pour participer avec eux au spectacle de la mi-temps.

"Maroon 5 doit faire de même"

"Maroon 5 a collaboré avec des artistes (...) qui ont tous soutenu publiquement Kaepernick dans sa décision de protester contre le violent racisme qui frappe les États-Unis", rappelle la pétition de Change.org, avant de poursuivre:

"Maroon 5 doit faire de même. Le groupe a une chance de se tenir du bon côté de l'histoire. S'ils ne le font pas, ils resteront ceux qui ont choisi de prendre partie pour la NFL plutôt que pour ses joueurs."

Les interprètes de She Will Be Loved n'ont pas encore réagi à la pétition. Rien n'est encore joué pour le groupe, mais contre Rihanna et Jay-Z, impossible d'avoir raison. 

Benjamin Pierret