BFMTV

Pour la première fois, une mannequin transgenre devient playmate pour le magazine Playboy

La Française Ines Rau est la première mannequin transgenre a devenir playmate pour le célèbre magazine américain.

La Française Ines Rau est la première mannequin transgenre a devenir playmate pour le célèbre magazine américain. - Playboy

Dans l'édition de novembre du magazine américain Playboy, les lecteurs découvriront pour la première fois parmi les playmates une mannequin transgenre, la Française Inès Rau.

Le prochain numéro de Playboy ne sera pas un numéro comme les autres. Car pour la première fois de son histoire, le célèbre magazine américain a choisi de faire d'un mannequin transgenre l'une de ses playmate officielles. C'est la Française Inès Rau qui a eu cet honneur, comme le prouvent des photos publiées sur le compte Instagram du magazine Playboy.

"Être une femme, c'est simplement être une femme", est-il écrit en commentaire d'une photo prise par Derek Kettela à paraître dans le numéro de novembre du magazine. Et de citer le témoignage de la mannequin: "La nudité ne devrait pas être tabou. La nudité signifie beaucoup pour moi, car j'ai traversé une transition pour être celle que je voulais être. La nudité est une célébration de l'être humain sans tous ses excès. Il ne s'agit pas de sexualité, mais de la beauté du corps humain, qu'on soit homme ou femme."

Si la mannequin française de 26 ans avait déjà posé pour le magazine, elle n'avait pas encore eu le statut de playmate. Sur les réseaux sociaux, Inès Rau n'a d'ailleurs pas manqué de faire part de sa fierté, relayant notamment un article du New York Times lui étant consacré.

"C'était la bonne chose à faire"

"Merci infiniment le New York Times pour l'amour et le soutien, écrit Inès Rau. Je suis fière de faire l'Histoire et de casser les limites. Je veux remercier la famille Hefner et l'entreprise Playboy pour l'honneur. Me proposer de devenir playmate, c'est comme recevoir un bouquet de roses géant, je suis tellement flattée et infiniment reconnaissante."

Interrogé par le New York Times, Coope Hefner, fils de Hugh Hefner, a expliqué les raisons qui l'a conduit à prendre cette décision il y a deux mois, soulignant le "charme" et "la personnalité remarquable d'Inès Rau.: "C'était la bonne chose à faire. Nous sommes à un moment où les genres sont en train d'évoluer."

Fabien Morin