BFMTV

Pour David Lynch, Donald Trump pourrait être l'un des plus grands présidents américains

David Lynch le 16 juillet dernier à Los Angeles

David Lynch le 16 juillet dernier à Los Angeles - Alberto E. Rodriguez - Getty Images North America - AFP

Le cinéaste américain a expliqué les raisons pour lesquelles l'actuel président des Etats-Unis pourrait marquer l'Histoire du pays.

Donald Trump pourrait finir par être l'un des plus grands présidents américains de l'Histoire, a jugé le cinéaste David Lynch, des propos dont s'est délecté lundi le locataire de la Maison-Blanche en plein meeting de campagne.

Dans une interview publiée ce week-end par le quotidien britannique The Guardian, le réalisateur américain de Blue Velvet et Twin Peaks s'est dit indécis sur le travail fait par le milliardaire républicain, mais a jugé que son arrivée au pouvoir pourrait ouvrir la voie à des réformes majeures.

"Il pourrait être l'un des plus grands présidents de l'Histoire parce qu'il a tellement 'disrupté' les choses, a estimé David Lynch, 72 ans, qui est considéré comme l'un des plus grands cinéastes de sa génération.

Trump se saisit du compliment

"Personne n'est capable de contrer ce type de manière intelligente", a-t-il ajouté. "Nos soi-disant leaders ne font pas avancer le pays, ils n'arrivent à rien. Ils sont comme des enfants. Trump a montré tout ça". David Lynch a expliqué au Guardian qu'il ne se souvenait pas pour qui il avait voté lors de la présidentielle de 2016, remportée par Donald Trump, mais qu'il avait voté pour Bernie Sanders lors de la primaire démocrate.

Lundi, Donald Trump a partagé les propos de David Lynch sur son compte Twitter, et est encore revenu sur le sujet lors d'un meeting de campagne en Caroline du Sud dans la soirée.

L'article "dit qu'il a voté pour Bernie Sanders. Mais maintenant il dit (...) que Trump pourrait bien avoir été le bon choix après tout", s'est félicité le président, provoquant rires et applaudissements.

"Sa carrière à Hollywood est officiellement terminée", a prédit Donald Trump, en allusion à l'opposition virulente d'une grande partie du milieu du cinéma à sa personne et à sa politique.

F.M. avec AFP