BFMTV

Plus de 1300 signalements de téléspectateurs choqués par le show de Shakira et J-Lo au SuperBowl 

Shakira et Jennifer Lopez au Super Bowl

Shakira et Jennifer Lopez au Super Bowl - AFP

Des téléspectateurs américains se sont offusqués du spectacle de la mi-temps du Super Bowl, jugé "pornographique".

La performance de Shakira et Jennifez Lopez à la mi-temps du Super Bowl, saluée par leurs fans et les internautes, a dérangé des milliers de téléspectateurs. Le gendarme de l'audiovisuel américain, la Federal Communications Commission (l'équivalent aux Etats-Unis du CSA), a reçu plus de 1.300 signalements à la suite du concert des deux popstars le 2 février dernier, rapporte le site NBC News

Durant ce show d'une quinzaine de minutes, les chanteuses avaient enchaîné chorégraphies millimétrées, tubes incontournables, mouvements de hanches et séquence de pole dance. 

"Un spectacle pornographique"

Parmi les plaignants, de nombreux parents ont estimé que leurs enfants avaient été exposés à "un spectacle pornographique", rapporte CNN, qui a eu accès aux plaintes reçues par la FCC. D'autres téléspectateurs ont assuré que le show "encourageait le trafic sexuel", et ont critiqué la chaîne pour ne pas avoir diffusé de message de prévention avant la prestation des chanteuses. 

Toujours selon NBC News, des téléspectateurs de tous les Etats se sont plaint, à l'exception du Vermont. Le Texas détient le record de plaintes, avec 140 messages envoyés à la FCC. "Cela doit être un programme familial. Au lieu de cela, le public a été exposé à un spectacle pour adultes que l'on pourrait voir à Las Vegas", a assuré un téléspectateur de l'Utah. 

"Je ne suis pas abonné à la chaîne Playboy, je ne paie pas 20 dollars par mois pour de la pornographie. Nous voulions simplement nous asseoir en famille, regarder le Super Bowl et un rapide concert. Nous avons à la place subi une torture visuelle. Honte à vous de laisser ce genre de contenu infiltrer nos maisons", peut-on lire dans une autre plainte.

On est loin cependant du scandale du "nipplegate", en 2004, lorsque Justin Timberlake dévoila accidentellement pendant le show de la mi-temps, le sein de sa partenaire Janet Jackson. Cet événement eut un retentissement sur la carrière de la chanteuse, contrainte de s'excuser, et boycottée par les radios américaines. 

Explosion des ventes

Rien de tel pour Jennifer Lopez et Shakira, dont les ventes d'albums ont explosé, faisant un bond de 893% rien qu'aux Etats-Unis. Au total, 21.000 téléchargements ont été enregistrés le 2 février, contre 2000 la veille. A elle seule, Shakira a enregistré une augmentation de 957 % avec 13.000 téléchargements. On note une augmentation de 800% pour Jennifer Lopez, avec 8.000 téléchargements, rapporte Billboard.

Nawal Bonnefoy