BFMTV

Patrimoine: Stéphane Bern veut "qu'on remette des coqs partout"

Stéphane Bern en octobre 2018

Stéphane Bern en octobre 2018 - Éric Piermont - AFP

L'animateur défend le coq Maurice et milite pour un retour en force du volatile sur le territoire français.

Grand défenseur du patrimoine français et de l'histoire de notre pays, Stéphane Bern a rénové à Thiron-Gardais en Eure-et-Loir un collège royal et militaire du XVIIe siècle qu'il fait visiter pendant l'été et la journée du patrimoine.

C'est dans le calme de cette ancienne école qu'il trouve l'inspiration. "J’y écris, au calme", indique-t-il au JDD. L'animateur, qui est parisien le reste de l'année, n'est pas gêné par la campagne et la présence des animaux. Il s'indigne au contraire dans l'hebdomadaire contre le procès du coq Maurice, accusé de chanter trop fort par ses voisins sur l'île d’Oléron.

"Comment des Parisiens qui vivent dans le bruit ont-ils pu se plaindre et faire un procès à leurs voisins à cause d’un coq qui chantait trop fort? Je suis pour qu’on remette des coqs partout!", a-t-il martelé dans les colonnes du JDD.

Bientôt une statue?

Le coq Maurice a gagné son procès. Il avait été accusé de chanter trop tôt par un couple de voisins retraités, à Saint-Pierre d'Oléron, mais le tribunal correctionnel de Rochefort a rejeté leur plainte le 5 septembre.

Le couple est condamné à verser 1000 euros de dommages et intérêts à la propriétaire de l'oiseau. Sur l'île, le maire veut désormais dresser une statue de bronze en hommage au volatile.

Jérôme Lachasse