BFMTV

Nabilla et Thomas, langage codé sur Instagram et Twitter

Nabilla Benattia et Thomas Vergara, en octobre 2013 à Paris.

Nabilla Benattia et Thomas Vergara, en octobre 2013 à Paris. - Eric Fefferberg - AFP

Nabilla et Thomas Vergara, son ex-compagnon qu'elle est soupçonnée d'avoir poignardé en novembre dernier n'ont pas le droit de communiquer avant le procès de leur affaire. Ils s'envoient donc des messages vaguement codés sur les réseaux sociaux.

Oubliés le coup de couteau, la prison... Nabilla Benattia et Thomas Vergara s'aiment toujours. Oui mais voilà, la justice leur interdit de se voir et de communiquer. La starlette de télé-réalité, qui vit chez sa grand-mère à Annemasse, loin de médias a donc trouvé un subterfuge pour échanger avec Thomas des messages "codés". Pas de quoi mobiliser Alan Turing non plus, juste quelques hashtags, retweets et photos.

#tropdesentiments

Thomas Vergara a ainsi posté mercredi 5 février sur Instagram un selfie avec un iPad. Le message codé est "caché" sur le doigt du jeune homme. On y lit un discret HB pour "happy birthday". Or, le 5 février Nabilla fêtait ses 23 ans.

La réponse de Nabilla n'a pas tardé: "Merci mes Bb chou ! Merci pour tous vos messages. It's my birthday je vous aime fort de ouf !!! A très vite #tropdesentiments, Nab".

La starlette avait également posté le 3 janvier sur Twitter un message portant le hashtag #XIII.I.XIII, pour 13 janvier 2013, date de sa rencontre avec Thomas. Montrant ainsi qu'elle ne l'oublie pas et qu'elle maîtrise parfaitement les chiffres romains. Il faut dire qu'elle a décroché l'équivalent du brevet des collèges en prison. Réponse de Thomas, une photo de lui avec la fameuse date, tatouée sur l'épaule, façon "je t'ai dans la peau".

Soupçonnée d'avoir porté un coup de couteau au thorax de son petit ami, dans une chambre d'hôtel de Boulogne-Billancourt, dans la nuit du 6 au 7 novembre, Nabilla a été incarcérée un peu plus d'un mois, fin 2014. Elle a été placée sous contrôle judiciaire depuis sa sortie de prison et en attendant son procès courant 2015. "Il lui est interdit de rentrer en contact avec Thomas Vergara, même à travers les réseaux sociaux, et d'évoquer l'affaire dans les médias" a précisé le parquet.

M. R.