BFMTV

Victoires de la musique 2020: Florent Pagny ouvre la soirée avec un discours sur la rémunération des artistes

Le président de cette 35e édition a ouvert le bal avec un discours engagé en faveur d'une juste rémunération des artistes, qu'il estime lésés par l'avènement du streaming.

C’est avec un discours engagé que Florent Pagny a ouvert la 35e cérémonie des Victoires de la musique. Ce vendredi soir, à La Seine musicale de Boulogne-Billancourt, le président de cette édition 2020 a évoqué les mutations de l’industrie musicale, et notamment Internet, qui "commence à manger cette industrie" depuis 2005:

"Il y a une mutation, le streaming. Il va prendre le pouvoir et sera notre futur (…) Par nos téléphones, nous allons pouvoir consommer notre musique à notre gré. Le seul petit problème, c’est qu’on oublie un peu ceux qui fournissent la matière première: les artistes."

"Un message d'espoir pour les jeunes artistes"

Florent Pagny évoque alors la rémunération que touchent les artistes par le biais des plateformes de streaming. "Quand on entend les taux pratiqués, on se dit que c’est un peu honteux". Mais il y voit une issue optimiste:

"J’ai eu une vision, qui est un message d’espoir à tous nos artistes. Très prochainement, nous, les artistes, nous n’aurons plus d’intermédiaires. Nous serons en direct avec le public. Chaque artiste aura sa plateforme", présage-t-il. "Nous serons propriétaires de nous-mêmes".

Et de rassurer les maisons de disques et les plateformes de streaming dont les artistes auront toujours besoin, selon lui. Les premières pour assurer leur promotion, les secondes pour héberger leurs contenus.

Benjamin Pierret