BFMTV

Oasis: Liam Gallagher s'en prend violemment à son frère, absent du concert à Manchester

Liam Gallagher a participé au concert à Manchester, le 4 juin 2017

Liam Gallagher a participé au concert à Manchester, le 4 juin 2017 - Andrew Cowie - AFP

Dans la fratrie Gallagher, seul Liam est venu participer au concert organisé à Manchester pour les victimes de l'attentat. Et l'ancien leader d'Oasis n'a pas épargné son frère, qui n'avait pas fait le déplacement.

La rumeur avait couru quelques heures avant le début du concert. Oasis allait-il se reformer à l'occasion du concert de charité d'Ariana Grande qui s'est tenu ce dimanche 4 juin à Manchester, ville natale des deux frères Gallagher? Seul Liam a finalement fait son apparition sur la scène de l'Emirates Old Trafford pour interpréter plusieurs titres devant les 50.000 spectateurs. Et le public ne semble pas être le seul à avoir regretté que les deux frères ne saisissent l'occasion d'offrir au public une reformation éphémère au groupe culte britannique.

Si dans un premier message posté sur son compte Twitter, Liam Gallagher a tenu à remercier le public mancunien pour cette "soirée incroyable" remplie d'amour et de solidarité, il a ensuite chargé son frère Noël, avec lequel il est en froid depuis la séparation brutale d'Oasis en août 2009.

"Tu as tristement merdé..."

"Manchester, j'aimerais m'excuser pour l'absence de mon frère hier soir. Très déçu. Restez magnifiques, restez en sécurité", a d'abord écrit Liam Gallagher avec de poursuivre plus violemment: "Noel n'était pas dans le pays. N'aurions-nous pas tous aimé que tu puisses monter dans un put*** d'avion pour jouer tes chansons pour les enfants. Tu as tristement merdé..."

A un fan qui ironisait sur la reformation ratée du groupe sur Twitter, Liam Gallagher a alors poursuivi en chargeant à nouveau son frère Noel: "On s'en fout de la reformation. Il ne s'agit pas d'Oasis. Il s'agit de personnes qui aident d'autres personnes et une fois encore, il a montré sa vraie nature."

Depuis leur séparation, les deux frères terribles de Manchester mènent chacun leur carrière de leur côté en solo et ne sont jamais réapparus sur scène ensemble, malgré les rumeurs régulières de reformation. Si Oasis ne s'est donc par reformé pour ce grand concert de charité, le groupe britannique n'était pas complètement absent du show. Car outre la présence de Liam Gallagher, la soirée a été marquée par la reprise en duo de Don't Look Back In Anger de Coldplay et Ariana Grande, le tube d'Oasis devenu l'hymne symbolique aux victimes de l'attentat de Manchester.

Fabien Morin