BFMTV

Mick Jagger ironise sur l'énième diffusion d'une chanson des Rolling Stones par Donald Trump

Mick Jagger, le 7 octobre 2016

Mick Jagger, le 7 octobre 2016 - Mark Ralston - AFP

Le chanteur des Rolling Stones semble à court d'arguments pour empêcher le nouveau président des États-Unis d'utiliser les chansons du groupe, lors de ses rassemblements.

Mick Jagger préfère en rire. Le chanteur des Rolling Stones a réagi sur Twitter à l'utilisation, par Donald Trump, d'une chanson du groupe lors de son premier discours. En quittant l'estrade, le désormais 45e président des États-Unis a diffusé le titre You Can't Always Get What You Want.

"Je suis en train de regarder les infos. Peut-être qu'ils vont me demander de chanter: You Can't Always Get What You Want pendant l'inauguration, ha!" a ironisé l'artiste.

Ce n'est pas la première fois que le milliardaire utilise les chansons des Rolling Stones sans leur accord. Le groupe de rock britannique avait pourtant "exigé" que Donald Trump "cesse immédiatement" d'utiliser ses titres pendant sa campagne, affirmant ne l'avoir "jamais autorisé" à diffuser sa musique. Mais le candidat républicain devenu président des États-Unis mercredi, semble faire ce que bon lui semble.

Au-delà de l'utilisation de la chanson sans l'autorisation du groupe, cette séquence montrait surtout le côté provocateur de Donald Trump. Le choix du titre ("Tu ne peux pas toujours avoir ce que tu veux") semblait être un clin d'œil directement adressé à sa rivale, Hillary Clinton, qui a salué en faisant son discours.

Romain Iriarte