BFMTV

Le tube Despacito va avoir droit à une nouvelle version en mandarin

Luis Fonsi et Daddy Yankee dans le clip de "Despacito"

Luis Fonsi et Daddy Yankee dans le clip de "Despacito" - Capture d'écran Youtube - LuisFonsiVEVO

Le tube mondial du chanteur portoricain Luis Fonsi va faire l'objet d'un remix, cette fois-ci en mandarin, avec le chanteur singapourien JJ Lin.

Qui pour arrêter Despacito? Sans surprise, l'immense tube mondial, dont l'air est fredonné sur toutes les pistes de danse aux quatre coins du monde, a tout raflé jeudi aux Latin Grammy Awards, la grand-messe de la musique latino-américaine. Le morceau de reggaeton du chanteur portoricain Luis Fonsi, sur lequel on retrouve notamment son compatriote Daddy Yankee, s'est vu décerner les prix du morceau de l'année et du disque de l'année.

"Ca a été une belle année. Douze ou onze mois de dur labeur pour faire honneur à notre langue à travers le monde entier et faire apprécier un morceau qui, grâce à un public latino mais pas seulement, est devenu tellement important qu'il a réuni le monde entier en passant outre la barrière de la langue", a déclaré Luis Fonsi à des journalistes à l'issue de la cérémonie à Las Vegas.

"Chanter en mandarin est un honneur"

Et l'artiste est loin, bien loin d'en avoir fini avec Despacito. Il a annoncé qu'il en sortirait une nouvelle version chantée en mandarin, enregistrée avec le chanteur singapourien JJ Lin, une star de la pop.

"J'ai un peu chanté en mandarin. Le morceau est devenu un phénomène mondial, et chanter en mandarin est un honneur", a déclaré l'artiste, qui fera une tournée en Asie l'année prochaine.

Despacito, qui est resté en tête du Top 100 du magazine américain Billboard pendant 16 semaines, était déjà un énorme tube avant que le Canadien Justin Bieber n'enregistre un remix du morceau, lui offrant ainsi un regain de popularité aux Etats-Unis. Le clip de la chanson est devenu la vidéo la plus visionnée de l'histoire de la plateforme YouTube, et compte actuellement plus de 4,3 milliards de vues au compteur. 
N.B. avec AFP