BFMTV

Le clip de Youssoupha pour lutter contre l'ouverture sauvage des bouches à incendie

Le rappeur Youssoupha a participé à un clip contre l'ouverture des bouches à incendie.

Le rappeur Youssoupha a participé à un clip contre l'ouverture des bouches à incendie. - Capture Youtube

Le rappeur Youssoupha apparaît dans un clip publié ce vendredi contre l'ouverture des bouches à incendie, transformées en geyser. Une pratique qui se répand depuis quelques années, notamment en Ile-de-France.

"Pas besoin de faire du quartier une piscine olympique". Dans un clip, le rappeur Youssoupha prend la parole pour mettre en garde contre l'ouverture des bouches à incendie. Ce phénomène aussi appelé "pool surfing" consiste à transformer la rue en piscine géante avec des bouches à incendie transformées en geyser.

Au milieu d'un quartier, le clip montre des enfants qui s'en donnent à coeur joie sous un jet d'eau qui grimpe à plusieurs mètres de hauteur. Si la pratique peut prêter à sourire, Youssoupha rappelle en slamant les conséquences de ces ouvertures de bouche à incendie pour tout le voisinage: les robinets à sec mais aussi le danger en cas d'incendie: 

"Pendant que le terrain de jeu est inondé par imprudence, on galère pour gérer les feux. Face au danger on reste exposé et comment riposter quand la flotte n'arrive plus." 

"L'abondance reste une chance"

Ce clip, réalisé à Aubervilliers par Véolia avec la participation des pompiers de Paris, vise à interpeller sur cette pratique qui s'est répandue depuis plusieurs années. Le week-end dernier, près de 300 bouches à incendie ont ainsi été vandalisées en Ile-de-France, entraînant des inondations de caves. Dans Le Parisien, Véolia explique avoir choisi Youssoupha pour son "bon esprit et le sens des responsabilités" ainsi que ses textes "très soignés".

"L'abondance reste une chance, qu'est-ce que t'en dis? En cas d'urgence, la vérité sort de la bouche d'incendie", lance Youssoupha qui suggère plutôt de prendre "le large dans les piscines aux alentours". 

Carole Blanchard