BFMTV

L'étonnante renaissance de la cassette audio

On la croyait enterrée pour de bon, mais la cassette audio fait son retour. Jean-Luc Renou, patron de la seule entreprise en France à produire encore des bandes magnétique, analyse ce succès improbable.

On la croyait disparue à tout jamais, partie rejoindre le grand cimetière des supports musicaux obsolètes. La cassette audio, qui classe dans la catégorie "dinosaure" tous ceux qui savent ce que c'est, fait ces dernières années un étonnant retour.

Alors que son inventeur, le néerlandais Lou Ottens, est mort le 6 mars dernier à 94 ans, ce support passionne les jeunes, nés pourtant bien après sa disparition.

Julien Doré et "Les Gardiens de la Galaxie"

Si le marché de la cassette est surtout alimenté par des cassettes vintage, datant des années 80 et 90, des artistes d'aujourd'hui s'en sont également saisi, tels que Dua Lipa, Taylor Swift, Julien Doré, Clara Luciani, ou encore Daft Punk, Eminem ou Justin Bieber.

Une entreprise en France, RTM industries, produit encore des bandes audio. "On est aujourd'hui sur un rythme, en équivalent cassettes, de 30.000 par mois", explique ainsi Jean-Luc Renou, directeur général de RTM Industries. Cette production place la cassette audio au "niveau de ce qu'était le disque vinyle en 2011", ajoute-t-il.

La nostalgie peut permettre d'expliquer le phénomène. Mais la cassette audio a également bénéficié d'un coup de pouce inattendu de Hollywood. Le film Les Gardiens de la galaxie, en 2014, la série vintage Stranger Things en 2016 et enfin la série 13 Reasons Why en 2017, ont contribué à (re)faire de la cassette audio et du Walkman des objets désirables.

"L'oreille adore ça"

"Plus il y aura de dématérialisation, et plus le matériel va devenir quelque chose de spécifique, va prendre de la valeur.", analyse Jean-Luc Renou, pour qui le son a également une dimension importante.

"Le son numérique est quand même différent du son analogique, il n'est pas mieux, pas moins bien, mais le son numérique est un son parfait, mais pas très chaleureux. Le son du vinyle ou de la cassette est peut-être imparfait, mais l'oreille adore ça!".
Florian Huvier avec Magali Rangin