BFMTV

Françoise Hardy se confie sur son cancer du pharynx: "Je ne suis pas sûre d'arriver à chanter à nouveau"

Françoise Hardy en 2005, aux Victoires de la musique

Françoise Hardy en 2005, aux Victoires de la musique - Bertrand Guay - AFP

La chanteuse de 75 ans est revenu sur son dernier combat et sur les séquelles du traitement qu'elle a subi.

Françoise Hardy s'est à nouveau battue contre la maladie. Après s'être remise d'un cancer du système lymphatique il y a deux ans, la chanteuse de 75 ans se confie sur RTL au sujet de son cancer du pharynx, qui l'a maintenue loin des studios ces derniers mois:

"Apparemment, la tumeur est éradiquée. Mais elle peut revenir, on ne sait jamais avec ces trucs-là, c'est sournois. Les effets secondaires de la radiothérapie sont épouvantables. Je passe vraiment par une période extraordinairement difficile, parce que quand vous n'avez pas de salive, vous ne pouvez pas vous alimenter ou vivre normalement."

"On ne peut pas être chanteuse et être dans cet état-là"

Son entourage avait révélé cette nouvelle maladie en novembre dernier, dans les colonnes de Gala. Depuis, Françoise Hardy était restée très discrète. La chanteuse, qui a de nouveau rencontré le succès avec l'album Personne d'autre au printemps 2018, explique être toujours obligée de "voir les médecins, faire des examens": "le plus clair de mon temps passe à ça." Elle souffre beaucoup des effets secondaires: outre son manque de salive, elle explique avoir "perdu l'audition d'une oreille à cause d'une radiothérapie." Autant de séquelles qui lui font remettre en question son avenir de chanteuse:

"On ne peut pas être chanteuse et être dans cet état-là. Ce n'est pas compatible. C'est ma gorge qui est fragile, je ne sais pas si je pourrai jamais m'en resservir à nouveau. (...) je ne pense pas qu'on puisse chanter correctement quand on n'entend plus d'une oreille y compris avec un appareil auditif."

Des progrès possibles

"Je ne suis pas sûre d'arriver à chanter à nouveau", poursuit Françoise Hardy. "Ni même d'en avoir envie, parce que quand on est à moitié sourd, ça ne me paraît pas possible."

Si son "morale chute" parfois, elle donne des prédictions rassurantes:

"C'est une tumeur qui se soigne facilement mais les effets secondaires sont tels qu'il faut compter minimum 18 mois avant de retrouver un début de vie normale."
Benjamin Pierret