BFMTV

Eurovision 2017: Salvador Sobral, le candidat du Portugal, remporte le concours

Salvador Sobral, l'heureux vainqueur de l'Eurovision 2017, reçoit son prix

Salvador Sobral, l'heureux vainqueur de l'Eurovision 2017, reçoit son prix - YouTube - Eurovision Song Contest

Avec son piano-voix mélancolique et jazzy, le chanteur portugais a su charmer l'Europe. Il apporte sa première victoire au Portugal, un triomphe qu'il doit (aussi) à sa soeur.

C'est une grande première dans l'histoire du concours de chant. Ce samedi soir, l'Eurovision 2017 a été remportée par le Portugal qui, malgré ses 49 participations, n'avait jamais réussi à se hisser au-delà de la sixième place. C'est désormais chose faite grâce à Salvador Sobral: le chanteur de 27 ans a réussi à convaincre l'Europe de son talent grâce à Amar Pelos Dois. Cette ballade, aux antipodes des chansons à la production léchée auxquelles le concours nous a habitués, a su faire la différence. Avec 758 points, il s'impose devant la Bulgarie (615 points) et la Moldavie (374 points).

En allant récupérer son prix, le crooner s'est fendu d'un discours inspiré dans lequel il a tenu à défendre sa vision de la musique:

"Nous vivons dans un monde de musique jetable, une musique de fast-food sans aucun contenu, a estimé le chanteur. Je pense que cela pourrait être une victoire pour la musique, pour les gens qui font de la musique qui a du sens. La musique, ce n'est pas des feux d'artifices. C'est des sentiments. Alors essayons de changer cela."

Une victoire pour deux

À l'annonce des résultats, il a accueilli sa soeur Luisa, en larmes, dans ses bras. La jeune femme, qui est restée à ses côtés durant toute la soirée, semble indissociable de sa réussite. Salvador Sobral, atteint d'insuffisance cardiaque et en attente d'une greffe de coeur, n'a pas pu se rendre à Kiev en même temps que les autres participants. Comme le rapporte 20 minutes, c'est elle qui a assuré les répétitions durant cette absence. 

Un travail d'équipe que Salvador Sobral n'a pas caché au public. Après avoir reçu son prix et livré son émouvant discours, le jeune homme a interprété une nouvelle fois sa chanson aux accents jazzy... en invitant sa soeur à se joindre à lui. Un instant magique pour un duo qui n'a fait que multiplier l'émotion dégagée par cette chanson. 

Des surprises au palmarès

La victoire du Portugal, si elle n'était pas courue d'avance, était pronostiquée. Salvador Sobral était bien classé par les bookmakers, et beaucoup estimaient que sa chanson, si différente du reste de la compétition, pourrait faire la différence. En revanche, le sort de l'Italie a de quoi surprendre. Francesco Gabbani, son représentant, était présenté par beaucoup comme le vainqueur inévitable, grâce à son entêtant Occidentali's Karma. Il devra finalement se contenter de la sixième place. De même, les excellents scores de la Moldavie (troisième) et la Roumanie (cinquième) n'étaient pas courus d'avance.

Alma, la représentante de l'Hexagone, n'a peut-être pas fait aussi bien que certains le pronostiquaient. Souvent placée dans les top 10 des parieurs, elle n'aura pas réussi à reproduire le beau score d'Amir, le candidat français de 2016 arrivé sixième: elle décroche la douzième place du concours de chant. 

Benjamin Pierret