BFMTV

Qui est Alma, la candidate française à l'Eurovision

Alma se produira samedi devant 200 millions de téléspectateurs. Et tentera de succéder à Marie Myriam, gagnante il y a 40 ans du concours de l'Eurovision. Voici ce qu'il faut savoir sur cette jeune chanteuse.

Elle a un peu la pression, Alma. La jeune chanteuse, candidate française au concours de l'Eurovision, a la lourde tâche de faire au moins aussi bien qu'Amir l'année dernière - il s'est classé 6e - et pourquoi pas de succéder à Marie Myriam, dernière gagnante pour la France, il y a 40 ans tout pile.

C'est avec Requiem qu'Alma, 28 ans, va porter les espoirs tricolores à Kiev. Un morceau écrit et composé par Nazim Khaled, qui avait déjà façonné J'ai cherché, interprété l'an passé par Amir. Voici ce qu'il faut savoir sur la candidate.

> Une globe-trotteuse

Si elle est originaire de Lyon, Alma, de son vrai nom Alexandra Maquet, a vécu dans plusieurs pays. Aux Etats-Unis, lorsque son père y a travaillé, mais aussi au Brésil, où elle a fait un stage dans le cadre de ses études de commerce, puis à Milan, en Italie. Elle parle donc anglais, portugais et italien, en plus du français.

C'est pourtant avec une chanson en français que la jeune artiste de 28 ans, se présentera devant le public et le jury de l'Eurovision. "L'Eurovision, c'est un peu comme une campagne présidentielle, tu as ta chanson et ton pays à défendre", a-t-elle déclaré dans une interview à Gala.

> Un album tout frais

Âgée de 28 ans, la jeune artiste lyonnaise, est à la fois chanteuse, pianiste, auteure et compositrice. Moins connue que son prédécesseur, Amir, Alma a sorti un premier single en juin dernier, La chute est lente et dévoilé son premier album le 5 mai dernier, intitulé Ma peau aime.

"Mon album raconte mon histoire d’amour compliquée. J’ai été confrontée au choix de la raison et du cœur. Et ça n’a pas été facile tous les jours", a-t-elle confié à Paris Match.

Pour cet album, elle s'est entourée d'auteurs venus d'horizons variés. Il y a Nazim, qui a signé Requiem, et qui écrit pour Amir, Kendji, Claudio Capéo, il y a aussi David Gategno, ex-membre du duo des années 1980, David et Jonathan, qui écrit pour Céline Dion ou Louane. Il y a encore Pierre Jaconelli, auteur pour Benjamin Biolay, Johnny Hallyday, et puis Renaud Rebillaud (Maître Gims, Black M), Les Skydancers/We are I.V (Frero Delavega, Vianney), Franck Authié (Irma, Greg June) ou Jeremy Poligné (Julie Zenatti).

> Un "double artistique" et un "parrain"

"Nazim, c'est celui qui a changé ma vie. C'est la plus belle rencontre que j'aie faite dans le milieu professionnel. C'est mon double artistique, mon binône pour cette vie", a-t-elle confié à Closer. Alma a rencontré le compositeur lors de sa participation à l'émission musicale Les chansons d'abord, en 2013.

Alma considère par ailleurs Amir, le représentant de la France à l'Eurovision 2016 comme son "parrain". "C'est celui qui m'a ouvert les portes de la scène et qui me soutient tous les jours avec ses gentilles attentions", a-t-elle déclaré.

> Des débuts aux côté de Lisa Angell

Les chansons d'abord, était une émission musicale de France 3, animée par Natasha St-Pier, dans laquelle une troupe de jeunes chanteurs reprenaient des tubes. Alma y a fait ses débuts, aux côtés de Camille Lou, Sonia Lacen et... Lisa Angell. Cette dernière, elle aussi candidate au concours de l'Eurovision en 2015, ne garde pas un très bon souvenir de cet épisode. Elle s'est classée 25e sur 27.

> Deux idoles

Alma admire beaucoup Céline Dion, "je suis fan de cette dame, du personnage, de sa voix, de ses chansons", explique-t-elle à Gala. Son autre idole est France Gall. L'une a remporté l'Eurovision pour la Suisse en 1988, avec Ne partez pas sans moi. L'autre l'avait gagné sous les couleurs du Luxembourg en 1965 avec l'indémodable Poupée de cire, poupée de son, composé par Serge Gainsbourg. Avec de pareils modèles, comment ne pas remporter l'Eurovision?

Magali Rangin