BFMTV

Coronavirus: les rassemblements de plus de 1000 personnes interdits, de nouvelles annulations de concerts à prévoir

Les nouvelles mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du virus remettent en cause la tenue de nombreux concerts.

Les annulations de spectacles vont être de plus en plus nombreuses. Dimanche, le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé que tous les rassemblements de plus de 1.000 personnes seront désormais interdits, afin d'endiguer la propagation du coronavirus. Cette baisse de la limite acceptée du nombre de personnes, fixée à 5.000 jusqu'à présent, promet une nouvelle avalanche d'annulations. 

En France, plus de 300 salles de spectacle ont une capacité d'accueil de plus de 1.000 personnes. Cela concerne les théâtres mais aussi les salles de concerts de taille moyenne, comme la Coopérative de Mai à Clermont-Ferrand, La Cigale, Les Folies Bergères, L'Olympia ou encore le Palais Garnier. 

Des centaines de shows concernées

De fait, des centaines de concerts et spectacles sont d'office annulés. Comme par exemple celui de Maxime Le Forestier, ce lundi soir à la salle Pleyel, celui de Jean-Louis Aubert, prévu au Zénith de Caen, Holiday on Ice au Zénith de Montpellier cette semaine... Les deux dernières dates parisiennes de Madonna, qui devait se produire mardi et mercredi au Grand Rex, sont elles aussi concernées. 

Coup dur pour les productions

Le monde du spectacle avait déjà été assommé par les grèves de 2019, ce nouveau préjudice pourrait lui porter un coup fatal. Les spectacles qui se jouent dans des salles de 1.000 personnes ne sont pas forcément réalisés avec de gros moyens, et certaines sociétés de production pourraient en pâtir sévèrement. Jean-Marc Dumontet, producteur et responsables de six théâtres parisiens, fait part de son inquiétude à BFMTV:

"C'est une très mauvaise nouvelle. À la crise sanitaire peut aussi s'ajouter une crise économique forte dans de très nombreux secteurs. On voit déjà qu'il y a des entreprises qui sont impactées, il y a du chômage partiel."

Se pose aussi la question du Louvre, qui reçoit 15.000 à 20.000 visiteurs par jour rien que pour voir la Joconde. Le musée parisien avait déjà été brièvement fermé la semaine passée en raison du droit de retrait évoqué par ses personnels face à l'extension de la maladie en France.

Lorène de Susbielle avec Benjamin Pierret