BFMTV

Coronavirus: Olivier Véran annonce l'interdiction de tout rassemblement de plus de 1000 personnes

Olivier Véran

Olivier Véran - BFMTV

"Les préfets, les ministères feront remonter une liste d'événements considérées comme utiles à la vie de la nation", a souligné le ministre.

Au terme du Conseil de défense tenu ce dimanche à l'Elysée, le ministre de la Santé Olivier Véran a pris la parole sur le perron du palais présidentiel. Après avoir remercié les services de santé qui sont mobilisés depuis maintenant plusieurs jours, ce dernier a assuré que la France se trouvait "toujours au stade 2" de la gestion de l'épidémie.

Une décision forte a été prise à l'issue de ce Conseil de défense. Olivier Véran a en effet annoncé que les rassemblements de plus 1.000 personnes seront désormais interdits en France pour freiner la propagation du coronavirus.

"A l'échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1.000 personnes sont désormais interdits. Les préfets, les ministères feront remonter une liste d'événements considérées comme utiles à la vie de la nation: les manifestations en feront partie, comme les concours ou encore le recours aux transports en commun", a-t-il précisé

Jusqu'ici les rassemblements de plus de 5.000 personnes étaient interdits jusqu'à la mi-avril.

"À l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1000 pers sont interdits, en extérieur ou en intérieur. Les rencontres sportives en milieu ouvert sont concernées par cette interdiction, sauf si la rencontre se fait à huis clos", apprend-on dans la soirée auprès d'un entourage du ministre. 

La France toujours au stade 2

En ce qui concerne le stade 2 de l'épidémie, le ministre a souligné que l'objectif principal était à l'heure actuelle de freiner la propagation de la maladie. 

"Cela veut dire que notre priorité est de tout faire pour alentir la circulation du virus. C’est la seule façon de protéger les personnes vulnérables", a-t-il détaille. 

La ministre a également rappelé les gestes à adopter afin de ralentir la propagation du virus. 

"J’appelle les Français à respecter les 'gestes barrière.' Laver les mains, tousser dans le coude, se moucher dans mouchoir à usage unique, ne vous serrez plus les mains. Ce sont des petits gestes qui ralentissent efficacement la propagation."

Deux décrets 

En outre, le ministre de la Santé a annoncé avoir mis en vigueur deux décrets

Toujours dans l'espoir de ralentir la propagation du virus, la télémédecine sera facilitée et les patients pourront bénéficier d'une consultation rapide et via webcam. 

"J'ai décidé de lever l'obligation de passer (en amont) par son médecin traitant (...) avant la réalisation d'une consultation à distance", a-t-il indiqué.

De plus, le déplafonnement des heures supplémentaires pour le service médical a également été décidé, afin de faciliter l'activité hospitalière qui est, logiquement, très tendue ces derniers jours. 

Hugo Septier