BFMTV

Clara Rockmore, virtuose du thérémine, naissait il y a 105 ans

Clara Rockmore, virtuose du thérémine, naissait il y a 105 ans

Clara Rockmore, virtuose du thérémine, naissait il y a 105 ans - Capture Google

Clara Rockmore devait marquer l'histoire du violon. Mais c'est le thérémine, un instrument peu connu, qui profitera de son immense talent musical. Google rend hommage à la virtuose lituanienne avec un doodle.

Clara Rockmore, de son nom de jeune fille Clara Reisenberg, naît en 1911 à Vilnius, dans ce qui deviendra la Lituanie. Très jeune, elle débute l’apprentissage du violon et dès l’âge de 5 ans, Clara Rockmore, considérée comme une enfant prodige, intègre le conservatoire de Saint-Petersbourg. Clara Rockmore reste, à ce jour, la plus jeune élève jamais admise dans la prestigieuse institution.

Clara Rockmore, "virtuose cherche instrument"

Mais Clara Rockmore grandit dans la misère et celle-ci va forger son destin. Atteinte d’une pathologie osseuse due à la malnutrition, Clara Rockmore est contrainte d’abandonner la pratique du violon à l’adolescence. Ses professeurs l’encouragent à ne pas tourner le dos à la musique pour autant et Clara Rockmore s’intéresse alors à un instrument expérimental: le thérémine.

Créé en 1920 par l’inventeur russe Léon Theremin, le thérémine est un instrument de musique électronique composé d’un boîtier et de deux antennes, une verticale et une horizontale. Le théréministe commande la hauteur de la note jouée en approchant ou éloignant sa main gauche de l’antenne verticale. Le volume du son émis est, lui, géré de la même façon par la main gauche avec l’antenne horizontale.

Clara Rockmore et le thérémine, une évidence

Clara Rockmore et le thérémine sont faits l’un pour l’autre. L’instrument requiert une oreille musicale aguerrie: celle de Clara Rockmore est absolue. De plus, avec sa technique de violoniste, elle est capable de mouvements de main rapides et précis. Pour Léon Theremin, l’intérêt de Clara Rockmore pour son instrument est une bénédiction: elle devient son cobaye et lui permet d’améliorer sa création.

La relation entre la virtuose et l’inventeur ira même plus loin. Il la demandera plusieurs fois en mariage, mais Clara Rockmore lui préfèrera Robert Rockmore, dont elle prendra le nom.

Clara Rockmore, le phénomène

Son passé de violoniste permet à Clara Rockmore de maîtriser le vibrato à la perfection. Sous ses mains, le thérémine s’empreint d’une émotion quasi-vocale. Le talent de Clara Rockmore permet ainsi au thérémine de gagner ses galons d’instruments de musique: là où beaucoup le voient comme un outil de bruitage, elle lui ouvre la porte des plus grandes scènes orchestrales des Etats-Unis. 

Clara Rockmore devient rapidement un phénomène et se produira pendant plus de 40 ans, tantôt seule, tantôt accompagnée de sa sœur cantatrice. Vers la fin de sa carrière, Clara Rockmore sort son unique album, The Art of the Theremin (1977).

Clara Rockmore meurt à New York, le 10 mai 1998. A l’occasion des 105 ans de sa naissance, Google rend aujourd’hui hommage à la virtuose lituanienne avec un doodle en forme de simulateur de thérémine. Aurez-vous le talent de Clara Rockmore?

François de La Taille