BFMTV

Ce qu'il faut faire (statistiquement) pour gagner l'Eurovision

Jamala gagnante de la finale 2017

Jamala gagnante de la finale 2017 - © Roger Dewayne Barkley, EuroVisionary

Pour optimiser ses chances à l’Eurovision, il faut être une jeune femme et chanter seule, de préférence en anglais. Et surtout, prier pour ne pas passer en dernière.

Cela fait plus de 40 ans que la France n’a pas gagné l’Eurovision. Elle a même terminé plusieurs années consécutives dans les profondeurs du classement. Comment expliquer ces mauvaises performances? Que doit-on faire pour gagner? Pour répondre à ces questions, nous avons analysé le profil des 61 derniers vainqueurs au concours européen de la chanson.

1. Aller seule sur scène

La France a choisi le duo Madame Monsieur pour la représenter en 2018. Une erreur stratégique au regard des précédents vainqueurs. Sur les 61 éditions de l’Eurovision, les trois quarts ont été remportées par un ou une soliste. Seuls six duos et dix groupes sont repartis avec le prix. Parmi les solistes, les femmes dominent largement le podium. Les chanteuses représentent plus de la moitié des victoires à l’Eurovision.

eurovision infographie
eurovision infographie © -

2. Être jeune

Le jury et le public de l’Eurovision semblent plus facilement conquis par les très jeunes femmes. La moyenne d’âge des chanteuses s’élève à peine à 24 ans, contre 32 ans pour les interprètes masculins. Seuls deux vainqueurs solo de l’Eurovision dépassaient la quarantaine, le Français André Claveau et l’Italien Toto Cutugno, deux hommes.

Sandra Kim détient le record de la plus jeune gagnante du concours: elle était seulement âgée de 13 ans en 1986 quand elle a concouru pour la Belgique. Depuis 1990, l’âge minimum pour participer est fixé à 16 ans.

3. Chanter en anglais

Jusqu’en 1997 le Français était la langue le plus souvent victorieuse à l’Eurovision. Mais avec le retrait du Luxembourg et de Monaco, les représentants de la francophonie se raréfient. 

Chanter en anglais semble aujourd’hui presque obligatoire pour emporter le concours, avec 31 victoires cumulées pour la langue de Shakespeare en 61 éditions. La Belgique a délaissé le français pour l’anglais depuis 2006, la Suisse depuis 2010. Pourtant, la délégation française s’entête à garder sa langue nationale. France 2 a rendu obligatoire la présence de texte en français pour ses sélections, sans donner de pourcentage précis dans son règlement. 

Notons cependant au passage que l'année dernière, le Portugais Salvador Sobral a remporté l'édition 2017 en chantant dans sa langue.

4. Passer en 17e position

Les derniers à passer sur scène semblent défavorisés. Après le numéro 24, aucun participant n’a jamais gagné l’Eurovision. En revanche, la 17e place semble mystérieusement porter chance. Sept vainqueurs portaient ce numéro. Les deuxièmes et seizièmes à chanter n’ont bizarrement jamais gagné. L' ordre de passage est tiré au hasard après les qualifications et nourrit de nombreuses superstitions.

Emeline Gaube