BFMTV

Britney Spears explique pourquoi elle a brutalement quitté Instagram

Britney Spears

Britney Spears - Valérie Macon - AFP

La chanteuse, qui a annoncé il y quelques jours ses fiançailles, a décidé de s'éloigner des réseaux sociaux le temps des préparatifs.

La nouvelle, hier soir, a suscité l'émoi sur Twitter. En quittant brutalement le réseau social Instagram, Britney Spears a causé de nouvelles sueurs froides à ses fans. D'autant que la chanteuse a publié un message particulièrement mystérieux avant de désactiver son compte.

"Grandir dans un monde où pratiquement tout ce que je faisais était contrôlé par quelqu'un d'autre… J'espère que ce message parviendra aux personnes qui ont été confuses ou manipulées par un système!!!! Non… tu n'es pas seul et non… tu n'es pas fou !!!! Les gens ont besoin d'entendre ça avant qu'il ne soit TROP TARD!!!! J'ai attendu 13 ans et je compte sur ma liberté!!!!!"

Quelques heures après l'annonce de ses fiançailles avec le danseur et coach sportif Sam Ashgari et de la levée de sa tutelle après 13 années, le message avait de quoi interloquer.

"Je reviens vite"

Britney Spears a rapidement fait taire les rumeurs en publiant sur son compte Twitter le message suivant:

"Ne vous inquiétez pas les gens. Je prends juste une pause des réseaux sociaux pour célébrer mes fiançailles. Je reviens vite."

La chanteuse de 39 ans a annoncé ses fiançailles dimanche dernier avec son petit ami Sam Asghari. La princesse de la pop a publié une petite vidéo de sa bague en diamant au doigt sur Instagram, accompagnée d'une légende:

"Je n'arrive pas à y croire, p*****!!!!!!".

Celle qui a connu la gloire dès l'adolescence, grâce à des tubes comme ...Baby One More Time, a souffert d'une dépression très médiatisée en 2007, ce qui l'a menée entre autres à vandaliser la voiture d'un paparazzi dans une station-service. Cet acte l'a conduite à être placée sous tutelle de son père Jamie Spears qui a, pendant 13 ans, contrôlé toutes ses finances.

En juillet, la célébrité a lancé une offensive judiciaire pour retirer à son père la tutelle, qu'elle a qualifiée "d'abusive". Début septembre, Jamie Spears a officiellement déposé une requête pour y mettre fin.

https://twitter.com/J_Lachasse Jérôme Lachasse Journaliste BFMTV