BFMTV

Amigo: Kendji a fait appel à Vianney et Damso pour un album plus urbain

Kendji Girac à Carthage en Tunisie, le 1er août 2018.

Kendji Girac à Carthage en Tunisie, le 1er août 2018. - Fethi Belaïd - AFP

Son premier extrait Pour oublier est déjà dans toutes les têtes. Kendji Girac sort ce vendredi son troisième album, Amigo, aux accents plus urbains.

Trois albums, plus de deux millions et demis de disques vendus, un milliard et 200 millions de vues cumulées sur YouTube et à peine 21 ans... On pourrait égrener jusqu'au vertige les chiffres sur Kendji Girac. Le jeune chanteur révélé par The Voice, sort ce vendredi Amigo, son troisième album.

L'auteur d'Andalouse a collaboré avec Claudio Capéo - ils chantent ensemble Que dieu me pardonne, composé par un certain Vianney. L'auteur de Je m'en vais, signe plusieurs morceaux dont le déjà incontournable Pour oublier.

Sur cet album, on croise aussi le rappeur Damso, qui a écrit Maria Maria et Mi Amor. Kendji Girac revendique un style plus "gipsy-urbain" que dans ses deux précédents albums, Kendji en 2014 et Ensemble, en 2015. La bonne fée Renaud Rebillaud, le faiseur de tubes de Maître Gims, s'est également largement penché sur cet album.

Alors que ses deux précédents albums croulent sous les certifications - Kendji est deux fois disque de diamant en France avec plus d'un million de copies écoulées - et Ensemble a aussi flirté avec le million, le jeune chanteur a conscience de l'ampleur du défi.

"Le troisième album est toujours compliqué"

Les premiers extraits de son album, le très viral Pour oublier et Maria Maria, qui culminent tout de même à plus de 22 millions de vues sur YouTube pour l'un 3,4 millions pour l'autre, sont encore loin d'égaler ses précédents succès.

"Je m'y attendais, livre-t-il au Parisien ce vendredi, le troisième album est toujours compliqué. Les chiffres étaient tellement gros, la barre tellement haute que c’est forcément compliqué en comparaison. Mais, aujourd’hui, les réactions sont tops et je suis fidèle au Kendji que tout le monde connaît. Je ne suis pas allé trop loin dans le changement."

Magali Rangin