BFMTV

Mort de V.S. Naipaul, écrivain britannique et prix Nobel de littérature en 2001

L'écrivain britannique Vidiadhar Surajprasad Naipaul à Madrid en 2002

L'écrivain britannique Vidiadhar Surajprasad Naipaul à Madrid en 2002 - PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP

L'écrivain britannique, auteur de Une maison pour Monsieur Biswas ou Jusqu'au bout de la foi, est mort à 85 ans, a annoncé ce samedi sa famille.

"Il était un géant dans tout ce qu'il a accompli." V.S. Naipaul, écrivain britannique, auteur de plus de trente ouvrages et prix Nobel de littérature en 2001, est mort à 85 ans, a annoncé sa famille. Réputé pour son franc-parler, il était connu pour rompre facilement avec ses connaissances: "Ma vie est courte. Je ne peux pas écouter des banalités", disait-il.

"Il était un géant dans tout ce qu'il a accompli et il est mort entouré par ceux qu'il aimait, ayant vécu une vie pleine de créativité merveilleuse et d'initiative", a déclaré sa femme, Lady Naipaul, dans un communiqué.

L'une de ses œuvres majeures est son autobiographie Une maison pour Monsieur Biswas en 1964, où le héros emprunte les traits du père de l'écrivain. En 1998, il publiait Jusqu'au bout de la foi, et y décrivait les pays post-coloniaux comme des sociétés "à moitié faites" et soutenait que l'islam réduisait à l'esclavage et tentait d'éliminer les autres cultures.

"Ecrivain cosmopolite"

Né le 17 août 1932 dans les Antilles britannique, il avait consacré une grande partie de sa vie à voyager et était devenu un symbole du déracinement dans la société contemporaine.

Vidiadhar Surajprasad Naipaul était un "écrivain cosmopolite" et un "tourmondiste littéraire", comme il l'avait été qualifié en 2001, lorsque l'Académie lui avait remis le prix Nobel de littérature. 

Récompensé par de nombreux prix, dont le prestigieux Booker Prize britannique en 1971 pour Dis-moi qui tuer, il a été anobli par la reine en 1990.

L.V. avec AFP