BFMTV

Monica Lewinsky: un musée lui propose un million de dollars contre sa célèbre robe bleue

Monica Lewinsky lors de la soirée Vanity Fair, en février 2015

Monica Lewinsky lors de la soirée Vanity Fair, en février 2015 - Pascal Le Segretain - Getty Images North America - AFP

Monica Lewinsky s’est vu proposer un millions de dollars contre sa fameuse robe bleue, pièce à conviction qui prouve son ex relation avec Bill Clinton. 

Il n’y a pas que les accros du shopping qui sont prêt(e)s à débourser sans compter pour une jolie robe. Un musée de Las Vegas vient en effet de proposer une somme astronomique à Monica Lewinsky afin de lui racheter sa (tristement) célèbre robe bleue. Un vêtement qui est entré dans l’Histoire, puisqu’il est "tâché" par l’ADN de l’ancien président des Etats-Unis Bill Clinton. Ce dernier avait entretenu une relation extra-conjugale avec sa propriétaire, alors qu’elle était stagiaire à la Maison Blanche.

Un musée sulfureux

Ce n’est pas la première fois que le Las Vegas Erotic Heritage Museum sollicite Monica, aujourd’hui âgée de 41 ans. L’année dernière déjà, l’établissement lui avait fait une offre de 250.000 dollars, qu'elle avait refusé. Cette fois-ci, c’est dans le cadre d’une exposition sur le thème des "relations privées des personnes au pouvoir" que le musée tente une nouvelle fois sa chance, souhaitant "témoigner de la complexité des relations sexuelles et comment elles sont perçues par les Américains, particulièrement quand elles impliquent ceux à qui nous faisons confiance comme leaders de nos sociétés" comme l’a expliqué Victoria Hartmann, la directrice.

L'exposition déjà en cours, contient d'autres éléments "intimes" de Bill Clinton. Elle expose en effet des articles appartenant à Gennifer Flowers, une artrice revendiquant avoir eu une liaison avec l'ancien président des Etats-Unis.

Le symbole de son humiliation

Dans une tribune publiée dans Vanity Fair, l’ancienne stagiaire de la Maison Blanche assurait vouloir oublier cette histoire (sa relation avec l’époux d’Hillary Clinton avait duré de novembre 1995 à mars 1997) et souhaitait symboliquement "enterrer la robe bleue" afin d’oublier l’époque où elle était "la personne la plus humiliée au monde". Pour l’instant, Monica Lewinsky n’a pas donné suite à l’offre.

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV